Téléconsultation au Bénin: Kea Medicals amorce une révolution pour sauver des vies

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Téléconsultation au Bénin: Kea Medicals amorce une révolution pour sauver des vies


Bénéficier d’une prise en charge médicale rapide et à distance, c’est désormais possible au Bénin avec Kea Medicals. Une application qui vous met en contact avec des professionnels de santé de tous horizons par téléconsultation. Le lancement de cette application s’est déroulé, jeudi 6 août dernier à Cotonou, en présence des représentants de la Fondation Mtn et de Sèmè City qui soutiennent le projet.

LIRE AUSSI:  Financement de la santé des populations en Afrique de l’Ouest: Les députés se penchent sur la question en décembre prochain

Les difficultés d’accès à l’historique médical des malades entraînent une inefficacité des systèmes de santé. Face à cette situation, où l’on aurait pu sauver des vies, Kea, nouveau service de téléconsultation, offre l’Identité médicale universelle, pour permettre aux personnels de santé d’accéder à l’historique médical du malade en cas de besoin pour éviter des pertes en vie humaine.
Pour Dr Arielle Ahouansou, nos vies ont changé drastiquement avec l’apparition du Covid 19, et cela montre comment la santé a un impact sur nos vies.
Elle rappelle que Kea, qui travaille depuis trois ans à garantir à chaque individu une bonne santé en lui offrant la possibilité d’avoir accès aux soins de qualité, réduit la crainte de ne pas avoir une solution à sa santé.

Une réflexion qui, selon le Dr Arielle Ahouansou, a conduit au projet Identité médicale universelle dont elle est l’initiatrice. Il permet d’avoir des informations sur la santé des patients et impacte toute une famille.
Les avantages liés à ce projet sont multiples. Ils concernent la rapidité, et le patient limite les déplacements et peut parler au médecin en un clic ; offre plus du sourire, parce que vous obtenez une satisfaction prompte grâce à un service instantané; plus d’économie sur les frais habituels de consultation ; plus de proximité, le médecin peut vous soulager quels que soient le lieu et l’heure ; le patient a tous les médecins spécialistes à portée de main et partout. Le malade peut surtout accéder à tout moment à son dossier médical et recevoir son ordonnance depuis l’application Kea.
Kea offre également au médecin la possibilité d’augmenter ses revenus en consultant où qu’il soit et peut mieux organiser son agenda pour gagner du temps tout en étant aux côtés de ses patients, leur garantir la satisfaction par un meilleur suivi. Il permet aussi aux médecins d’élargir leur champ d’action quelle que soit leur position géographique.

LIRE AUSSI:  Formation en entreprenariat et en leadership des jeunes: L’école Esperanza présente son plan stratégique 2017-2020

Comment ça marche ?

Pour avoir accès aux prestations de Kea, le patient doit télécharger l’application Kea Medicals sur Playstore, créer son Identité médicale universelle, recharger son portefeuille Kea grâce à son compte Mobile money, puis choisir le médecin qui lui convient, lancer et payer la consultation et ensuite parler au médecin. Il recevra instantanément son ordonnance et ses prescriptions dans son application Kea à la fin de la téléconsultation.
Le médecin, quant à lui, doit télécharger l’application, s’inscrire et soumettre son dossier Agent de santé, rester connecté pour recevoir sa première téléconsultation. Aussitôt après cela, il reçoit instantanément son revenu dans son portefeuille Kea à la fin de chaque consultation.
Le projet Kea dispose de partenaires prêts à le soutenir dans sa volonté de rendre les soins accessibles par téléconsultation pour sauver des vies humaines. Parmi eux, on peut citer : Mtn, Sèmè-City, Task force innov Covid19 et Gsma.
Jean-Claude Akogbéto, directeur de la Fondation Mtn, rappelle que dans le cadre de la riposte au Covid-19, sa fondation a apporté un soutien non négligeable aux couches vulnérables, notamment les détenus dans les établissements pénitentiaires, les personnes du troisième âge, les veuves, les orphelins et les enfants en situation difficile.

LIRE AUSSI:  Malversations financières à la recette perception d’Attakè/Porto-Novo : L’ex-receveur Hounguèvou gardé à vue, des cadres de la mairie écoutés

Aujourd’hui, la Fondation Mtn est avec Kea Medicals pour procéder au lancement de la plateforme de consultation à distance ou téléconsultation.
Selon Jean-Claude Akogbéto, le rôle de la fondation sera de vulgariser la plateforme à travers ses différents canaux de communication afin que la majorité de la population béninoise puisse s’y inscrire et procéder à des tests de dépistage du Covid- 19. Le but étant de prendre contact avec des professionnels de la santé sans pour autant quitter son domicile.
« A travers cette initiative, la Fondation Mtn veut contribuer efficacement à la démocratisation de la plateforme de téléconsultation par le biais des nouvelles technologies de l’information et de la communication et ainsi être à l’avant-garde de l’innovation numérique », déclare Jean-Claude Akogbéto pour justifier son appui.
Abdou Aboubakar, représentant le partenaire Sèmè City, a affirmé que sa structure est intéressée par toutes les innovations, et apporte son soutien au Kea Medicals parce qu’elle révolutionne, selon lui, le monde de la santé. La téléconsultation initiée par Kea brise, selon lui, les barrières de temps et apporte une fiabilité dans les consultations.
Selon Abdou Aboubakar, ce projet résout beaucoup de problèmes en ce qui concerne les soins de santé au Bénin et anticipe sur un certain nombre d’entre eux.
Sèmè City, en soutenant le projet Kea, est dans son rôle d’accompagner les initiatives.
Rappelons que l’entreprise Kea Medicals créée en 2017 par Arielle Ahouansou a déjà remporté trois prix, notamment le prix projet Afrique future in Africa.
La plateforme Kea Medicals, disponible sur internet, offre la possibilité d’avoir des informations médicales d’un patient sur une base de données en ligne qui reste accessible aux hôpitaux et aux médecins quelle que soit leur situation géographique. Le patient reçoit à partir des informations une identité médicale universelle.

LIRE AUSSI:  Libération des espaces publics: Les mendiants en perte de repère