Télévision numérique terrestre: Tout le monde s’active pour sa réalisation

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Télévision numérique terrestre: Tout le monde s’active pour sa réalisation


Dans le cadre de sa tournée entreprise, la semaine dernière, Aurélie Adam Soulé Zoumarou est allée s’enquérir de l’état d’avancement du passage de l’analogique au numérique dont l’échéance était fixée au 15 juin 2015. A l’issue de sa descente sur les différents sites d’installation de la télévision numérique terrestre, du 26 au 28 janvier dernier, l’autorité constate que les dispositions vont bon train sur le terrain à cette fin et que les antennes pour la diffusion de la Tnt sont presque opérationnelles.

De Gbéhoué dans la commune de Grand-Popo, vendredi 26 janvier dernier à Nikki, samedi, en passant par Lokossa (Agamè), le ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou constate : « Tout le monde est à pied d’œuvre ; les équipes s’entendent. Les équipements ont été acquis et installés ». Faisant le point à mi-parcours à Savè, elle certifie que « Les choses sont en place ; tout est en train d’être mis en place afin que la Tnt soit très bientôt une réalité chez nous ».
La télévision numérique terrestre qui est ce passage à une technologie nouvelle dans la diffusion télévisuelle hertzienne terrestre, développe le ministre en charge de l’Economie numérique, est une innovation technologique que tous les pays dans le monde dont le nôtre entendent réaliser. Pour elle, le Bénin a effectivement raté l’échéance internationale de juin 2015 et il est très important que les dispositions soient prises au plus tôt avec une certaine célérité pour l’effectivité de la Tnt. « Tout est en train d’être finalisé afin de nous permettre de passer au numérique dans notre pays », rassure-t-elle.
Les différents responsables de site rencontrés sur le terrain ont expliqué comment les équipements sont manipulés pour aboutir à une télévision numérique terrestre réelle au Bénin.
Richard Gbaguidi, conseiller technique aux Tic du ministre, a expliqué que les différents réglages sont en train d’être opérés afin que la Tnt soit une réalité dans les tout prochains mois.
A Nikki, c’est Hubert M. Gbessi qui a éclairé la délégation ministérielle lors de son escale dans la cité impériale de sa majesté Sabi Nayina III. Selon ses explications, le bâtiment qui abrite les installations de la Tnt a subi des chocs lors des travaux d’installation d’infrastructures modernes routières. L’immeuble a encaissé des fissures du fait du dynamitage. De plus, a-t-il expliqué, l’érosion par les eaux de ruissellement par temps de pluie constitue une menace pour la viabilité du site.
Le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Serges Koudjo, a déploré que l’hôte de la délégation n’ait pas signalé en temps opportun les préjudices subis par le bâtiment, étant entendu que l’assurance requise en de pareilles circonstances aurait pu permettre de réparer ces fissures et autres dommages causés. Le locataire des lieux devra faire des propositions à sa hiérarchie pour dispositions à prendre afin d’assurer la pérennité du site et la sécurité des équipements.