Tête-à-tête entre Alain Orounla et l’ambassadeur des États-Unis: Le rayonnement des médias au cœur des échanges

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tête-à-tête entre Alain Orounla et l’ambassadeur des États-Unis: Le rayonnement des médias au cœur des échanges


L’ambassadeur des États-Unis près le Bénin, Patricia Mahoney, a été reçue par le ministre de la Communication et de la Poste, Alain Orounla ce mercredi 5 août. Les échanges ont porté essentiellement sur le rayonnement des médias au Bénin ainsi que des professionnels qui y exercent. Les deux personnalités ont évoqué l’idée de renforcer la coopération pour booster le secteur des médias.

LIRE AUSSI:  Sommet Chine-Afrique sur la solidarité contre le Covid-19: L'Humanité vaincra définitivement le coronavirus (Confiance ferme, initiative sincère, mesures pragmatiques)

Deux heures d’échanges pour évoquer le rayonnement du secteur des médias au Bénin. Au terme de l’audience qu’Alain Orounla, ministre de la Communication et de la Poste a accordée à l’ambassadeur des États-Unis près le Bénin, Patricia Mahoney, à sa demande, de belles perspectives s’ouvrent au secteur des médias. « Nous avons discuté des opportunités de formation pour les journalistes, avec les programmes que nous avons à l’Ambassade des États-Unis et nous continuons à chercher des opportunités de travailler ensemble parce que la liberté de la presse et des médias est une des bases très importantes de la démocratie au Bénin comme aux États-Unis, et nous devons travailler ensemble pour la sauvegarder », a indiqué l’ambassadeur des États-Unis près le Bénin, Patricia Mahoney. Au cours de l’audience avec le ministre, informe la diplomate, « nous avons discuté des domaines dans lesquels nous pouvons collaborer ». Alain Orounla et son hôte ont aussi discuté de l’importance de la liberté de la presse ainsi que des efforts pour la promouvoir.

LIRE AUSSI:  Yayi chez Talon : Une rencontre pleine d’émotions et de sens

Appréciant la démarche de l’ambassadeur, le ministre Alain Orounla a indiqué qu’elle témoigne de l’intérêt porté par le gouvernement des États-Unis à travers son ambassade au Programme d’action du gouvernement, notamment en matière de presse et de médias. L’entretien convivial et fraternel, souligne le ministre, a permis de passer en revue ce que le Pag prévoit pour les professionnels des médias et ce que le gouvernement des Etats-Unis propose comme accompagnement. « J’ai obtenu de madame l’ambassadrice que ces différents programmes avec de multiples intérêts soient néanmoins déroulés pour ce qui peut l’être, notamment le volet formation par visioconférence et peut-être des séjours de formation aux États-Unis. Le moment venu, on verra comment ceux d’entre vous professionnels des médias qui auraient été élus, puissent bénéficier de ce programme », a informé le ministre Alain Orounla. Selon lui, les États-Unis sont très attentifs à l’évolution de la liberté de la presse. À ce titre, précise le ministre porte-parole du gouvernement, il a été question pour la diplomate de demander quelques précisions sur la suspension des médias en ligne, et nos efforts pour un heureux dénouement ont été salués, souligne-t-il. « Il a été question de voir dans quelle mesure nous accompagner afin de faire débloquer les appuis prévus par le Pag pour les médias, il n’a été question que de vous acteurs des médias et d’autres sujets essentiels sur lesquels nous avons échangé. Tout ceci témoigne du fait que le ministère de la Communication et de la Poste est bien observé et que les efforts de vous journalistes, collaborateurs de ce ministère sont appréciés », s’est réjoui Alain Orounla.

LIRE AUSSI:  Asphaltage des rues à Porto-Novo et Sèmè-Podji: José Tonato s’enquiert de l’évolution du projet