Tinos Anago, Ceo de start-up: « Le numérique va révolutionner notre façon de voir et de concevoir…. »

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tinos Anago, Ceo de start-up: « Le numérique va révolutionner notre façon de voir et de concevoir…. »


 

Ecoconception, audit-écoconception, éco hébergement et formation aux usages du numérique. Réunis au sein de la start-up écoresponsable Nerdx Digital, ces jeunes béninois ne tarissent pas d’ingéniosité dans l’écosystème du numérique. Dans cette interview, Tinos Anago évoque les initiatives de son équipe, l’intérêt de la conception web écoresponsable et appelle les autorités à offrir un cadre plus favorable à l’éclosion des jeunes pousses dans le secteur du numérique.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement: Les femmes des marchés satisfaites

La Nation : Quelles sont vos motivations en créant cette start-up de conception web ?

Tinos Anago : Je peux vous dire que c’est un mélange de passion et d’ambition qui nous ont poussés à orienter nos idées vers la conception web éco responsable. Au départ, notre objectif était d’innover et en créant des solutions utiles à la communauté, tout en pensant aux générations futures. On est parti d’une part, de ce que l’internet et les Technologies de l’information et de la communication (Tic) créent comme empreinte, en termes d’émissions de Co2, et d’autre part, du contexte actuel où le défi du développement durable interpelle les processus de digitalisation et d’innovation technologique. De plus, l’Afrique est connue pour sa faible émission de Co2. Il est apparu opportun et urgent d’anticiper le développement industriel de ce continent grâce à nos solutions numériques écologiques.

Comment l’idée vous est-elle venue de proposer un tel produit ?

Avec l’équipe, nous avons mené une enquête auprès de militants écologistes béninois et ouest-africains et nous avons constaté qu’ils n’avaient pas conscience de l’impact du numérique sur la planète. L’idée est donc partie de là, afin de sensibiliser les gens tout en proposant une solution innovante.

LIRE AUSSI:  Lancement des travaux de réfection des pistes rurales à Djidja: Assurer une évacuation aisée du coton des champs vers les usines

Quel est l’intérêt pour les populations d’utiliser les solutions éco responsables ?

Plusieurs avantages s’offrent aux utilisateurs de la conception web écoresponsable. D’abord, l’écoconception vous fait énormément économiser en termes d’espace hébergement, bande passante etc. Les plateformes sont plus optimisées, plus souples et plus ergonomiques avec une expérience utilisateur plus élevée. Ensuite, elles offrent plus de facilité en termes de référencement sur Google et sur les autres moteurs de recherche. Enfin, l’entreprise pratique la Responsabilité sociale des entreprises (Rse) et du coup, sauve la planète en ayant une plateforme plus durable.

Quels sont les moyens dont vous disposez pour faire connaître vos innovations ?

Actuellement, nous avons une équipe qui met en place une stratégie marketing pour notre visibilité. Cela inclut les réseaux sociaux tout en sachant que nous sommes ouverts au soutien et à la collaboration de médias sensibles à notre cause et à notre vision.

Jusqu’ici, quelles sont les principales difficultés rencontrées ?
Nous rencontrons beaucoup de difficultés notamment celles liées à l’adhésion des entreprises existantes à l’écoconception, à l’appui et à la formation des développeurs à l’écoconception.

LIRE AUSSI:  Célébration de la Journée internationale de la femme: L’Unicef lance #NotMe pour dénoncer les violences faites aux femmes

Comment entendez-vous impacter le secteur du numérique dans les années à venir ?

Sans aucun doute, le numérique est un secteur qui va révolutionner notre façon de voir et de concevoir. Ce secteur va bousculer davantage les vieilles habitudes. Nous pensons être au carrefour des innovations. Ce qui nous réconforte, c’est que les défis sont grands et qu’il faudra une collaboration très forte avec la volonté de l’État et notamment des ministères du Numérique et du Cadre de vie. Nous arriverons à créer des Cms, des frameworks et même des langages de programmation et un design écoresponsable et nous souhaitons mener cette révolution le plus loin possible.
Quel appel avez-vous à lancer aux autorités du secteur du numérique afin qu’elles assistent davantage les jeunes ?

Comme tous les jeunes acteurs de l’écosystème du numérique, nous avons besoin du soutien des autorités, de leur volonté de mettre en place des écosystèmes de développement en collaboration avec le secteur privé. Personnellement, je dirais que les autorités doivent écouter les jeunes entrepreneurs et croire en ceux qui ont déjà montré leur potentiel et leur valeur à plusieurs reprises. Je vous demande humblement de continuer à nous aider en créant des opportunités, un environnement favorable aux start-up tout en nous permettant de mûrir et de grandir sans avoir peur de rien.