Tita digital skills de la Fondation Mtn Bénin : Uche Ofodile visite le siège du projet et échange avec les lauréats

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tita digital skills de la Fondation Mtn Bénin : Uche Ofodile visite le siège du projet et échange avec les lauréats

Uche Ofodile porte l’espoir que ces lauréats seront des exemples et des ambassadeurs de Tita digital skills

La directrice générale de Mtn Bénin, Uche Ofodile, a visité, mercredi 14 décembre dernier à Abomey-Calavi, les locaux du projet Tita digital skills initié par la Fondation Mtn Bénin au profit des jeunes. Après le tour des bureaux et salles de cours, elle a échangé avec les lauréats et les a invités à donner le meilleur d’eux-mêmes.

LIRE AUSSI:  Célébration de la Jif 2022 : Les femmes de la Scb Ciment Bouclier remplacent les hommes à l’exploitation (Un concours de dictée a encouragé les meilleurs apprenants)

Le projet Tita digital se dote d’un siège somptueux à Abomey-Calavi. Il s’agit d’un immeuble R+1 que la directrice générale de Mtn Bénin, Uche Ofodile, a visité dans la soirée du mercredi 14 décembre dernier. Du rez-de-chaussée au premier étage, elle a admiré les bureaux et autres salles au design inspirant et attrayant, dont la salle des cours équipée entre autres d’une trentaine d’ordinateurs et la salle d’entretien avec les coaches.
Face aux lauréats de la première cohorte du projet, la directrice générale de Mtn Bénin a fait part de sa fierté et sa satisfaction après avoir visité les somptueux locaux qui les accueillent pour la formation aux métiers du numérique. Elle les encourage à tirer au maximum profit de cette opportunité, ajoutant que c’est eux qui seront les ambassadeurs de Tita digital skills. « Capitalisez, inspirez-vous de vos camarades, du staff, des coaches, des innovateurs… », a-t-elle ajouté.

Des lauréats prêts à faire leurs armes dans le numérique

Mtn Bénin est convaincu que la connectivité a des impacts positifs sur la vie des citoyens. « C’est pour cela que nous avons décidé de supporter les jeunes pour qu’ils aient des compétences qui leur profitent et qui profitent également au Bénin », a souligné la Dg. Elle espère que des rangs des lauréats sortira le prochain inventeur de Facebook ou d’Uber ou encore de la prochaine solution digitale reconnue dans le monde entier. Uche Ofodilé assure que ce soit Mtn Bénin ou la Fondation, il y a toujours de la place pour soutenir les solutions innovantes.
Répondant aux questions des lauréats, la Dg de Mtn Bénin informe que l’une de ses ambitions depuis son arrivée à la tête de l’entreprise, c’est y d’apporter du sang neuf et qu’il appartient aux lauréats d’être les meilleurs dans leurs spécialités respectives. « Si vous êtes les meilleurs, vous pouvez avoir votre place parmi nous et je vous encourage à vous donner à fond », a-t-elle exhorté.

La Dg Mtn Bénin exprimant sa satisfaction à la vue du cadre qui accueille les étudiants

Aux filles de la cohorte, elle a conseillé de toujours exceller, d’être concentrées sur la formation, d’être curieuses et surtout de ne pas se laisser distraire par des futilités, afin d’atteindre leurs objectifs.

LIRE AUSSI:  Mesures gouvernementales relatives aux produits de première nécessité : Un contrôle systématique des prix sur le marché

Formation à point nommé

Tita digital skills récemment lancé est une initiative de la Fondation Mtn Bénin pour former la jeunesse aux métiers du numérique. Elle vient en complément de la formation universitaire des bénéficiaires. « Le numérique est le métier d’aujourd’hui et de demain et parfois on constate des difficultés chez certains de nos jeunes dans ce domaine. Mais on ne se contente pas seulement des compétences numériques. On va jusqu’à dérouler des cours sur l’intelligence artificielle, le coding, la robotique, etc. », a détaillé Philipe Goabga, premier responsable de la Fondation.
Les 100 lauréats de la première cohorte sont des étudiants dans diverses filières à l’Université d’Abomey-Calavi avec qui la fondation Mtn est en partenariat. Ils se disent heureux de bénéficier de cette formation qui est également, pour eux, une opportunité de réseautage, d’échanges et de partage d’expériences.
Roméo Ogouvidé est en licence de Physique. Il entend associer les acquis de la formation à son domaine de prédilection. « J’ai envie d’être un programmeur, me spécialiser dans la robotique. Déjà que je suis un physicien, je veux apprendre les bases de l’informatique et du numérique afin d’associer cela à mon domaine de prédilection. J’espère que cette formation me permettra d’atteindre mes objectifs », souhaite-t-il.
Espérance Okoosi est aussi dans la même logique. Cette jeune technicienne supérieure en aménagement des ressources naturelles veut évoluer dans son projet qui nécessite des compétences dans le domaine du numérique. « Je travaille actuellement sur un projet agroalimentaire et j’ai besoin de prototyper, de plus m’outiller dans le digital pour ne pas être limitée dans mon imagination. Je pense que grâce à la formation Tita digital skills, je pourrais mieux m’outiller pour réaliser mon projet », a-t-elle indiqué.
Les 100 lauréats de la première cohorte ont été sélectionnés parmi 4 000
candidats ayant postulé à l’appel à candidatures. La formation démarre mardi 20 décembre prochain. Le projet dure cinq ans et la formation va se poursuivre l’année prochaine avec le recrutement de la deuxième cohorte. En attendant, Philipe Goabga voudrait vraiment que ces jeunes soient engagés et rompus à la tâche. « Qu’ils ne soient pas distraits, qu’ils soient concentrés sur leurs objectifs parce que nous espérons parmi eux des personnes innovantes qui vont trouver des solutions utiles. Nous espérons aussi que la formation leur permettra d’impacter leur environnement et d’être utiles à leur pays », a déclaré le patron de la Fondation Mtn Bénin.