Tombés en défendant la patrie : cinq soldats honorés et décorés à titre posthume

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tombés en défendant la patrie : cinq soldats honorés et décorés à titre posthume

Tombés en défendant la PatrieHonneur à ces cinq soldats qui ont contribué à lutter contre le terrorisme dans le parc de la Pendjari et cela au prix de leur vie

Hommage au maréchal des logis chef Tcha Santoma; au brigadier Beldice Roland Djagba; au brigadier Koffi Dessoh; au soldat de première classe Alassane Barassounon; au sapeur de première classe Albert Houessoubo. Cinq soldats dévoués, morts en avril dernier sur le champ de lutte contre le terrorisme dans le Nord-Est du Bénin. Ils ont été honorés par leurs frères d’armes et décorés par Mariam Talata Chabi, vice-présidente et grande chancelière de l’Ordre national, en présence de leurs proches.

LIRE AUSSI:  Accès aux résultats des examens nationaux en ligne: La plateforme e-resultat.bj bientôt disponible

Dépôt des photos et couronnes de fleurs sous le rythme et les airs mélancoliques de la fanfare, oraisons funèbres, admission à titre posthume dans l’Ordre national de mérite, divers hommages, sonnerie aux morts… en mémoire des soldats : Tcha Santoma, maréchal des logis chef; Beldice Roland Djagba, brigadier; Koffi Dessoh, brigadier; Alassane Barassounon, soldat de première classe; Albert Houessoubo, sapeur-pompier de première classe.

La cérémonie d’hommage à ces cinq soldats tombés en avril dernier, dans l’opération Mirador, pour lutter contre le terrorisme dans le parc de la Pendjari, a été un moment de grande tristesse mais aussi d’espérance. Tristesse, parce que le Bénin a perdu, à travers leur mort, des dignes fils. Espérance, car leur mort ne sera pas vaine et leur sacrifice renforce et redonne courage quant à la nécessité de mener une lutte sans merci contre le terrorisme. Pour rappel, le sapeur-pompier a été froidement abattu par des individus non identifiés alors qu’il s’en allait assurer l’approvisionnement en eau à son unité mobilisée dans le parc de la Pendjari ; les quatre autres ont été surpris par un engin explosif dans la même zone du Nord-Est du Bénin.

LIRE AUSSI:  Pour usage non consentant de son image: Le député Basile Ahossi s'oppose aux affiches de campagne de Lionel Zinsou

Dans son oraison funèbre, Alain Fortunet Nouatin, ministre délégué chargé de la Défense nationale, a salué l’engagement, la détermination et le professionnalisme de ces soldats. L’âme en peine mais avec fermeté, il déclare : «Honneur à vous, soldats, vous avez contribué à lutter contre le terrorisme dans le parc de la Pendjari et cela, au péril de votre vie… La nation tout entière se souviendra de vos noms. Vos parents biologiques et proches vous pleurent avec la fierté de ceux qui ont accompli leur devoir. Une mort qui fait honneur à notre patrie ».

C’est ce que soutient, à son tour, Mariam Talata Chabi, vice-présidente et grande chancelière de l’Ordre national du Bénin. Elle rappelle que le Bénin, jusqu’en septembre 2021, pour ce qui est du terrorisme, était un véritable havre de paix. Au nom de la solidarité, le Bénin est intervenu sur plusieurs champs pour aider des pays frères. Ces cinq soldats du deuxième groupement blindé ont déjà participé à plusieurs opérations de maintien de la paix à l’extérieur des frontières béninoises. « A chaque sortie, ils prenaient des risques pour aider des pays frères…

LIRE AUSSI:  Accès aux résultats des examens nationaux en ligne: La plateforme e-resultat.bj bientôt disponible

Aider à ramener la paix chez le voisin, c’est travailler à sa propre sécurité », a souligné la vice-présidente qui se dit touchée par ces lourdes pertes. Mais elle précise que devant la patrie en danger, toutes les familles sans distinction sont engagées. « Tombés, vous rappelez à ceux que vous laissez que rien n’est définitivement acquis… Vous avez été notre bouclier. C’est pourquoi, la nation béninoise vous est reconnaissante … Nous sommes fiers de vous», a-t-elle déclaré avant de procéder à la décoration à titre posthume des cinq soldats.

La cérémonie d’hommage s’est déroulée en présence d’Alassane Seidou, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, du chef d’Etat-Major Général des Forces armées béninoises, d’anciens généraux et de hauts officiers de l’Armée, du directeur général de la Police républicaine, du directeur général des Douanes, du directeur général des Eaux, forêts et chasse…, et des représentants des différents corps armés.