Tournée de réddition de comptes du chef de l’Etat:Karimama récolte les fruits de la bonne gouvernance

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tournée de réddition de comptes du chef de l’Etat:Karimama récolte les fruits de la bonne gouvernance


Troisième commune visitée par le chef de l’Etat pour le compte de la dernière étape de sa tournée de reddition de comptes Karimama a chaleureusement accueilli le président Patrice Talon, vendredi 8 janvier dernier. Les échanges ont porté sur le développement de la commune et plus généralement du Bénin.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou: Payer le prix du vaccin anti-Covid

Avec son charme naturel et ses attraits touristiques dont les plus connus sont l’île aux oiseaux et le parc du W, Karimama dispose d’un fort potentiel hydro agricole, baignée par le fleuve Niger et ses deux affluents que sont le Mékrou et l’Alibori. Son positionnement géographique qui le met en face du Niger et du Burkina est aussi un atout pour la joie et la paix, d’où le nom de la localité « Karimama: restez et rire en paix » en Gourmantché. A sa population majoritairement jeune, elle offre, selon le maire Issifou Soulé, d’énormes opportunités. Des opportunités qui se sont renforcées ces cinq dernières années avec la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement. Programme qui a permis de mettre en œuvre des réformes courageuses et pertinentes qui ont impacté tous les secteurs.

Lorsqu’il se résout à évoquer les réalisations faites au profit de sa commune, le maire en oublie. Mais il s’attarde sur les travaux de pavage, chose inédite, les dotations au profit de la commune, les cantines scolaires dans les écoles, l’appui technique, financier et matériel au profit des producteurs… Karimama a bénéficié aussi de 854 hectares aménagés pour la riziculture, ainsi que de quatre magasins de 2500 tonnes, des aires de séchage, des subventions aux producteurs… sans oublier les appuis du gouvernement aux populations sinistrées.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou: Payer le prix du vaccin anti-Covid

La création de commissariats dans les cinq arrondissements, le renforcement de la brigade fluviale, l’implantation d’une unité spéciale de police pour les frontières et bien d’autres actions. Au titre de ses doléances, elle attend le bitumage de la voie Guéné-Karimama-Tilawa, des ouvrages de franchissement, une radio communautaire, l’électrification des localités, la construction des modules de classe et leur équipement en mobilier, la couverture par les deux réseaux Gsm, la protection contre le djihadisme…
Chaque Béninois trouvera très bientôt son compte dans l’action collective qui se déploie dans le pays. Les réalisations faites çà et là vont se renforcer pour le bonheur des populations. Le gouvernement a travaillé pour, assure le président Patrice Talon. Mais rien de tout ceci ne peut se concrétiser si chaque Béninois ne prend pas sur lui de mener le combat pour le respect et la bonne gestion du bien public. Aussi, exhorte-t-il les populations à défendre la bonne gouvernance comme elles savent si bien le faire pour la démocratie et les libertés.

LIRE AUSSI:  Protection des enfants : « Nous constatons diverses formes de violences qui affectent la vie des enfants », dixit Pascal Wélé