Tournée du chef de l’Etat dans les communes: Allada célèbre « La renaissance » du Bénin

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tournée du chef de l’Etat dans les communes: Allada célèbre « La renaissance » du Bénin


La 18e journée de la tournée nationale du chef de l’Etat dans les communes s’est achevée dans la nuit du lundi 7 décembre sur la terre de Adjahoutô. Allada, quatrième commune parcourue ce lundi connait bien son hôte. Et cela s’est fait sentir à travers les échanges à l’occasion de la séance de travail avec les différentes couches sociales de la localité.

LIRE AUSSI:  Festival du sport féminin du Mono : Les meilleures sélections connues

Allada célèbre son « fils ». Le président Patrice Talon privé de visites régulières comme par le passé dans la cité des Adjahoutô en raison de la charge présidentielle y est allé, lundi 7 décembre dernier, non plus comme l’opérateur économique, mais plutôt en tant que président de la République venu faire avec ses concitoyens le bilan d’un quinquennat de la mise en œuvre de l’action publique. Dans une posture comme dans l’autre, l’homme n’est que porteur de développement pour la localité. Ce lundi, deux messages forts ont meublé les échanges qui tournent essentiellement autour de la thématique du développement. « Nous avons engagé notre pays dans le train du développement et nous l’avons posé sur les rails. Nous n’allons plus jamais reculer », a lancé le chef de l’Etat sous les ovations du public. Une fois de plus, il a reconnu la renaissance du pays et demande aux populations d’imposer cette nouvelle gouvernance et cette nouvelle manière de faire à tous les dirigeants. « De nombreux Béninois sont en train de prendre leur destin en main » et cet acquis, il a souhaité qu’il soit vaillamment défendu.
Pour ce qui est du développement, il a accentué le premier point de son intervention sur les raisons pour lesquelles les populations l’ont longtemps espéré sans jamais le voir. Les préalables font défaut, a clairement expliqué le président. L’eau, l’électricité, la route sont des préalables au développement, indique-t-il.
« Il ne peut y avoir usine s’il n’y a pas l’eau, l’électricité. Notre pays se plaint à la fois du manque de moyens pour satisfaire ses besoins élémentaires mais aussi de ce qu’il n’y a pas d’emploi », illustre le chef de l’Etat. Sauf que depuis cinq ans, la tendance a été inversée. Le Bénin s’est attaqué à ses besoins élémentaires de base. L’eau est disponible pour près de 70 % de la population. L’énergie électrique est disponible et fournie par une centrale qui assure la moitié de la consommation locale pendant qu’une deuxième est partie pour être construite dans les mois à venir.

LIRE AUSSI:  Démission, limogeage et remaniement ministériel au rendez-vous

Autant de préalables qui fondent le président Patrice Talon à révéler aux populations que « Allada est le nouveau cœur économique du Bénin ».
Depuis le plateau d’Allada, désormais battra le cœur économique du Bénin. Dans la planification de l’action du gouvernement, ce qui est prévu est important et conduira avec la résolution des problèmes sus évoqués, à des investissements massifs. « Depuis cinq ans, le Bénin développe des choses qui sont des préalables au développement. Il construit des choses qui constituent l’ouverture au développement »,
soutient le président. Pour lui, le pays pose les premières pierres de son développement à travers l’eau, électricité, les routes. Le deuxième message fort du chef de l’Etat face aux populations d’Allada a porté sur les efforts de chaque citoyen à construire le pays. Ce qui se fait relève de la contribution de chaque Béninois. Il insiste à nouveau sur la renaissance qui se note dans le pays et de la part de ses citoyens.

LIRE AUSSI:  Festival du sport féminin du Mono : Les meilleures sélections connues

Admiration et patience

Contrairement à certaines communes du pays, Allada et le président Patrice Talon, c’est une longue histoire et une belle relation d’amour. L’admiration que lui vouent les populations date de longtemps. Sa rigueur et son pragmatisme, ses choix en faveur du développement ne leur sont pas étrangers.
« Votre présence vous permettra de constater que sous votre leadership, Allada commence par se relever et se révéler au monde et au Bénin. Vous êtes l’homme d’Etat qui a compris qu’une démocratie qui n’assure pas au quotidien et équitablement dans la durée, le partage de la richesse nationale devient une tragédie », pense le maire d’Allada. Aussi, rendra-t-il un hommage mérité au chef de l’Etat pour sa ténacité à affronter la conjoncture et à toujours garder le cap. Depuis cinq ans, des réformes parfois difficiles, mais nécessaires pour le développement ont été menées, apprécie-t-il. En si peu de temps, le pays et toute la commune d’Allada alignent une longue liste de réalisations et de nombreuses infrastructures. Cette tournée de reddition de comptes est donc, selon lui, une initiative pertinente et opportune, qu’il voit comme un principe cardinal de la bonne gouvernance et un indicateur clé qui fonde et légitime l’action publique. Pour lui, le chef de l’Etat aura posé les jalons de la transformation socio-structurelle du pays et prouvé que le développement vu pendant longtemps comme un mythe peut devenir réalité en un laps de temps. L’attention inédite qu’il accorde à Allada à travers de grands projets et réformes importantes sera reconnue par le maire qui appelle à la poursuite de cette dynamique pour faire de la terre d’origine de Toussaint Louverture, une terre de prospérité.

LIRE AUSSI:  Communales du 17 mai prochain: 18 942 cartes d’électeur déjà distribuées dans l’Ouémé