Tournée du chef de l’Etat dans les communes: Klouékanmey expose ses besoins et attentes

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tournée du chef de l’Etat dans les communes: Klouékanmey expose ses besoins et attentes


La troisième et dernière étape de la neuvième journée de la tournée du président de la République à l’intérieur du pays l’a conduit dans la commune de Klouékanmey. Cette localité du département du Couffo compte sur Patrice Talon pour combler ses besoins pressants et le lui a fait savoir.

LIRE AUSSI:  Bintou Chabi Adam Taro a/s Prochaine présidentielle: « Sans la colistière de Talon, la place du genre aurait été vide »

Klouékanmey célèbre les résultats élogieux obtenus par le Bénin depuis l’avènement du régime de la Rupture. Ici, toutes les réalisations du président Patrice Talon sont connues des populations et on en parle avec fierté. Klouékanmey est si satisfaite qu’elle s’est massivement mobilisée pour l’accueillir dans l’après-midi du lundi 23 novembre dans une ambiance particulièrement festive. Les conducteurs de taxi-moto ont même tenu à escorter le chef de l’Etat en guise d’hommage.
Il fallait ensuite, à l’entame de la séance de travail entre le président de la République écouter les propos du maire de la localité, Dieudonné Coffi Gbédjékan, pour comprendre pourquoi les populations sont si euphoriques. En deux mois de gouvernance, le président Talon a donné corps aux douze départements du pays, conférant à Klouékanmey le statut de chef-lieu avec l’implantation de la préfecture. Comme bien d’autres communes, la dotation affectée par le biais du Fonds d’appui au développement (Fadec) s’est accrue et s’est même diversifiée, permettant chaque année, aux dire du maire, de réaliser d’importants services sociaux de base.
Klouékanmey a profité de la séance de travail avec le chef de l’Etat pour lui soumettre ses besoins et attentes. Elle attend l’aménagement et le bitumage des principales voies de la commune. Le projet asphaltage est son plus grand rêve. La construction d’un marché moderne y est attendue, tout comme la construction et l’équipement des établissements secondaires. Des infrastructures sanitaires et le renforcement du plateau technique permettront d’assurer davantage le mieux-être des populations. Klouékanmey étant également une terre agricole où coton, agrumes et vivriers croissent en abondance, elle a des besoins d’aménagements hydro-agricoles pour travailler la terre en toutes saisons, d’engins agricoles et de financement pour les projets agricoles, plaide son maire. Des unités de transformation d’oranges et de tomates pour créer des emplois stables, l’adduction d’eau villageoise dans les localités non encore desservies, l’aménagement du centre des jeunes, une unité de police dans tous les arrondissements et le renforcement des unités existantes en matériels roulants… constituent les autres demandes fortes adressées au président de la République au nom des populations.

LIRE AUSSI:  Pratiques de la gestion axée sur les résultats de développement:Le rapport d’évaluation du Bénin en attente de validation

Certitude

Même si pour l’heure les réalisations du gouvernement ne sont pas encore importantes dans la commune de Klouékanmey, le chef de l’Etat ne cache pas sa joie d’y être. Ce qui se fait ailleurs, le fait que certains localités aient connu des transformations énormes, la disponibilité de l’eau potable un peu partout, la fin du délestage, la réalisation des infrastructures donnent la certitude aux populations de Klouékanmey qu’elles ne sont pas oubliées et que toutes les réalisations souhaitées sont à leur porte. « Tout ce qui manque ici, c’est ce qui est demandé un peu partout », explique le président de la République. Mais si le pays en est là, c’est parce qu’il y a eu un laisser-aller par le passé. « Le Bénin a lancé des usines çà et là, aucune n’a fonctionné. Je ne veux lancer la pierre à personne, c’est le pays qui était ainsi. On investit des milliards sans résultats», a déploré le président. Mais il invitera à l’espoir. « La tâche est commune.

LIRE AUSSI:  Lancement de la 2e phase de la Route des pêches:35 km à bitumer pour la desserte et l’envol touristique

Ce qu’il faut faire, c’est construire le pays entier, commune par commune, les unes après les autres », poursuit-il. Le fait de venir là où rien n’a été fait doit donner l’assurance que « dans le pays et presque partout ailleurs, tout vient et tout se fera». Klouékanmey, selon le président Patrice Talon, doit avoir la certitude que les routes arrivent, que l’école s’améliore, que le développement a commencé quelque part et se consoler de ce que le pays est en chantier, y compris klouékanmey, même si presque rien n’est encore venu », a soutenu le président. Comme il l’a fait aux étapes antérieures, le chef de l’Etat va aussi rendre compte aux populations de son action à la tête de l’Etat depuis cinq ans. Il lèvera ensuite un coin de voile sur les ambitions et projections du gouvernement, donnant l’assurance que le pays ne sera plus jamais le même et que tout a été déjà mis en branle ces dernières années pour assurer son décollage. En somme, un nouveau départ est pris pour le Bénin, a indiqué le président de la République aux populations. Ce jour, le président de la République abordera le dixième jour de son périple et se rendra dans quatre autres communes du département du Couffo.

LIRE AUSSI:  Éditorial de Paul Amoussou : de l’eau jetée sur dos de canard ?