Tournée du Maep à Porto-Novo : Delphin Koudandé s’enquiert des difficultés des structures sous-tutelle

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tournée du Maep à Porto-Novo : Delphin Koudandé s’enquiert des difficultés des structures sous-tutelle


Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep) a visité, vendredi 22 septembre dernier, les structures sous sa tutelle à Porto- Novo. Cette tournée lui a permis de toucher, surtout, du doigt les conditions de travail des agents de ces différents services et de leur doper le moral pour l’atteinte des objectifs du Programme d’action du Gouvernement (Pag).

LIRE AUSSI:  Fundamentals Of Writing An Effective Essay

Quatre structures techniques sous-tutelle du Maep ont été visitées, vendredi 23 septembre à Porto-Novo, par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep). Il s’agit de la direction du Génie rural, du Projet d’appui aux infrastructures agricoles dans la Vallée de l’Ouémé (Paia-Vo), la direction de la Production végétale et de la direction de l’Alimentation et de la Nutrition appliquée (Dana).
Selon le ministre Delphin Koudandé, sa descente vise surtout à s’enquérir des problèmes de ces différentes unités et de voir comment elles sont arrimées au Programme d’action du Gouvernement (Pag). Partout où il est passé, les problèmes sont à peu près les mêmes. Ces difficultés sont entre autres relatives à la vétusté des infrastructures, à l’insuffisance des ressources financières allouées, au manque de matériel roulant et à l’insuffisance de personnel. L’état des lieux de ces difficultés a été faits par les directeurs de ces différentes structures, appuyés par les délégués du personnel et les responsables syndicaux de ces unités. Ils notent tous avec regret, après les réformes du Maep, le transfert de leurs attributions au profit d’autres structures du ministère ou autres. Toutes choses qui leur créent un manque à gagner. Cette grogne a été surtout enregistrée à la Dana et à la direction du Génie rural en charge des travaux de construction de pistes rurales et d’équipement agricole.
En réponse, Delphin Koudandé a demandé au personnel de se sentir heureux de voir leurs directions survivre après les grandes réformes opérées au niveau du ministère avec à la clé la suppression de plusieurs structures. C’est la preuve que la direction du Génie rural, la direction de la Production végétale et la direction de l’Alimentation et de la Nutrition appliquée (Dana) ont leur mot à dire dans la réalisation du Pag. Le ministre a tenté d’apporter des précisions par rapport à la question de perte d’attributions soulevée. Il rassure le personnel que les difficultés en matière de matériel roulant seront résolues incessamment avec le système de leasing pour lequel a opté le Gouvernement. Mais à côté, Delphin Koudandé dit compter aussi sur le parc automobile des structures du ministère supprimées pour réaffecter les véhicules aux structures où le besoin se fait plus sentir. Il a promis à la Dana qu’elle sera priorisée dans cette répartition dès que les liquidateurs en charge de la dissolution de ces sociétés, offices et agences concernés vont achever leurs travaux.
Partout, le ministre a invité les agents à ne pas prendre ces problèmes comme prétexte pour ne pas s’acquitter de leurs devoirs. Il précise que le Gouvernement attend beaucoup d’eux pour la réalisation de l’ambitieux programme de développement baptisé « Bénin révélé ».

LIRE AUSSI:  Journées nationales de la gouvernance, édition 2017: Forces et faiblesses évaluées pour un réarmement contre l’impunité