Transformation de ressources naturelles: La construction d’usines de marbre et granite lancée

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Transformation de ressources naturelles: La construction d’usines de marbre et granite lancée

Marbre

Le patrimoine industriel béninois enrichi dans les prochaines années avec l’ouverture du chantier de construction d’usines de marbre et de granite. La contractualisation pour la mission de conception et de supervision des travaux a été autorisée par le gouvernement réuni en Conseil des ministres.

LIRE AUSSI:  Partenariat Unicef - Upmb : Deux caméras offertes à l'Upmb

La façade extérieure scintillante de la présidence de la République et du futur Sofitel hôtel annonce les couleurs de la transformation de certaines ressources naturelles sur place au pays. De l’étape de projet inscrit dans le Programme d’action du gouvernement, les usines de transformation de marbre et de granite seront bientôt une réalité. En Conseil des ministres, mercredi dernier, les membres du gouvernement ont donné leur aval pour la contractualisation pour la mission de conception et de supervision des travaux.
En effet, dès son avènement, le gouvernement du président Patrice Talon s’était engagé à « renforcer les capacités d’exploration, d’évaluation et d’exploitation des ressources minières du pays ». Avec les différentes prospections, la disponibilité, en grande quantité de pierres ornementales de très bonne qualité constituées de divers faciès de granite et de marbre a été confirmée. Ce qui ne pouvait qu’encourager et booster la réalisation d’un des projets du Pag 2021-2026 dans le secteur minier qu’est l’implantation d’unités de production de pierres ornementales afin de valoriser les ressources naturelles pour la production de granite, marbre et de carreaux de céramique à partir d’argile. D’ailleurs, lors de sa tournée de reddition de comptes, Patrice Talon avait réitéré cet engagement face aux populations de Houéyogbé.
Depuis 2016, le gouvernement a exprimé son ambition d’investir dans le secteur industriel. L’une des actions phares dans ce cadre, c’est la création de la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé-Zè. Cette zone d’une superficie de 1640 hectares créée en 2020 est l’aboutissement d’un processus qui a commencé par la prise de la loi fixant le régime des Zones économiques spéciales en République du Bénin en 2017 et la signature d’un accord de partenariat avec le groupe Arise en novembre 2019 pour l’aménagement, le développement et l’exploitation de cette zone. Grâce à cette zone, le Bénin pourra devenir un hub industriel et assurer la transformation de plusieurs produits agricoles. Elle permettra également de capter de manière beaucoup plus importante la plus-value de l’agriculture béninoise.
La construction des usines de granite et de marbre constitue donc l’autre pan de cette politique d’industrialisation massive annoncée.

LIRE AUSSI:  Visite du MCTIC dans les stations ACE et SAT 3: Etienne Kossi s’enquiert de l’état d’avancement des deux sites