Tuberculose: 3908 cas incidents notifiés en 2020

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Tuberculose: 3908 cas incidents notifiés en 2020


Au total, 3908 cas incidents (nouveaux cas) de tuberculose ont été notifiés en 2020 au Bénin contre une cible de 4540, selon le Rapport bilan 2020 du Conseil national de lutte contre le Vih/Sida, la tuberculose, le paludisme, les hépatites, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies (Cnls-Tp).

LIRE AUSSI:  Quotidien des personnes vivant avec le Vih : Faire reculer les frontières de l’auto-stigmatisation

Le nombre a augmenté de 3563 cas en 2017 à 4379 cas en 2019 selon le Programme national contre la tuberculose (Pnt), avant de chuter l’année dernière.
L’écart de 632 par rapport à la cible observé en 2020, largement supérieur à ce qui est observé depuis deux ans, pourrait être lié aux effets négatifs de la pandémie de Covid-19, selon le secrétariat exécutif du Cnls-Tp. Au nombre des cas, 31 patients tuberculeux multi-résistants ont été diagnostiqués.
Réduire le taux de décès, notamment chez les patients présentant des comorbidités, c’est un défi dans la lutte contre la tuberculose au Bénin. Le document du Cnls-Tp indique que le taux de décès est de 6 % chez les cas incidents et de 15 % parmi les patients coinfectés au virus de l’immunodéficience humaine (Tb/Vih).
La séroprévalence du Vih chez les patients tuberculeux est restée stable autour de 15 % depuis 2014 (oscillant entre 14 et 16 %). Sur 679 cas incidents de tuberculose séropositifs, 658 ont été mis sous traitement antirétroviral (Arv) l’année dernière, soit un taux de 97 %.
En vingt ans, le nombre de Centres de diagnostic et de traitement (Cdt) a doublé, passant de 47 en 2000 à 89 en 2020. Presque toutes les communes (74 sur 77) du Bénin en disposent.
Le taux de succès thérapeutique chez les cas incidents ressort à 89 %. Le nombre d’enfants de moins de 5 ans en contact avec des patients tuberculeux ayant commencé un traitement préventif à l’isoniazide (antituberculeux à activité bactéricide) est de 2020, soit un écart positif de 509 par rapport à la cible de 1511.
Selon les statistiques sanitaires nationales, le taux de notification effective de la tuberculose est en régression depuis quelques années, passant de 39 à 36 cas pour 100 000 habitants entre 2014 et 2019. Toutefois, les efforts devront être poursuivis pour intensifier les activités de dépistage de la tuberculose en vue de la prise en charge rapide des malades pour réduire le taux de morbidité de cette maladie très contagieuse.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le Vih/Sida: Intensifier les actions au profit des femmes et des enfants