Une centaine de candidats libres au BEPC dupés à Parakou

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Une centaine de candidats libres au BEPC dupés à Parakou


Sauf arrangement de dernière minute, une centaine de candidats libres de Parakou ne pourront pas composer dès lundi prochain à l’examen du Brevet d’études du premier cycle du second degré (BEPC session de juin 2015).

LIRE AUSSI:  Soutenance de thèse sur les machines à absorption solaire: L’usage des énergies alternatives comme une priorité

Et pour cause ! Alors que la direction départementale en charge de l’Enseignement secondaire a instruit les établissements de ne plus inscrire directement des candidats libres, le surveillant général adjoint du CEG Zongo à Parakou, Armand G. Yaï, aurait collecté une centaine de dossiers avec 3000 F CFA comme frais de dossiers par candidat, lesquels dossiers n’ont pas été déposés comme promis. L’affaire a éclaté la semaine dernière quand à l’affichage des listes, les victimes n’ont pas retrouvé leurs numéros de table pour la composition. Jusqu’à hier lundi 1er juin, la liste des victimes ouverte à cet effet continuait à s’allonger. Pleurs et lamentations, c’est la désolation dans le rang des parents et des candidats libres qui risquent de perdre une année scolaire entière si rien n’est fait. Pour l’instant, les uns et les autres courent pour que les victimes du marché de dupe qui ne savent à quel saint se vouer, composent tout au moins à la session de remplacement de l’examen.

LIRE AUSSI:  Enseignement secondaire : 260 conseillers pédagogiques bientôt sur le terrain

Quant au surveillant mis en cause, il est resté introuvable depuis que le pot aux roses est découvert.

Claude Urbain PLAGBETO A/R Borgou-Alibori