Une veille aux multiples tableaux

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Une veille aux multiples tableaux


Comme l’année dernière, la commune d’Aplahoué n’a pas eu droit à une retraite aux flambeaux dans le cadre des manifestations de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Mais le concert organisé par des associations de jeunes dans le cadre de la nuit de l’indépendance, a permis aux populations de vivre une ambiance de fête.

LIRE AUSSI:  Sylvain Zinsou, juriste, spécialiste des questions foncières: «Le rôle des leaders féminins est déterminant dans le foncier »

Aplahoué, chef-lieu du département du Couffo, n’a pas dormi, la nuit du 31 juillet au 1er août 2018. Les jeunes de la localité ainsi que des femmes et des enfants ont rallié la place de l’indépendance aux environs de 21 h 30 pour vivre l’ambiance de la nuit de l’indépendance. Pour le concert organisé dans ce cadre, des morceaux choisis de répertoires traditionnels et modernes ont tenu l’assistance en haleine. Ceux qui ont fait le déplacement ont pu savourer les rythmes de la localité et des chants invitant au patriotisme. 

Après cette balade culturelle, des artistes ont pris la relève sur le podium pour le show musicial. Leur montée sur scène a égayé l’assistance. Des jeunes musiciens comme Isaac Lobo, Anne Afangbo ont été longuement ovationnés.
A peine le top du spectacle donné que retentissent quatre coups de canon, comme pour inviter tous les filles et les fils de la localité à l’éveil. Après cet appel, les animateurs de nuit replongent très vite dans l’ambiance musicale. Le public ne s’endort point. On ovationne, on esquisse des pas de danse, on félicite des artistes à coup de billets de banque. La foule s’agrandissait au même moment que les artistes de circonstance ‘’gâtaient le coin’’. Le public a eu également droit à des jeux de questions-réponses, des concours de chorégraphie, d’interprétation et du meilleur ‘’délayeur de gari’’.
Ici, les jeux sont diversifiés et chacun pouvait vivre au mieux la veille du 1er août. Pendant que des artistes assuraient leurs prestations, des jeux de boule, de scrabble étaient organisés parallèlement par des jeunes au même endroit pour permettre à chacun de trouver son compte. L’ambiance restera surchauffée jusqu’à 2 heures. Les minutes s’écoulent sans que l’on ne s’en rend compte.
A côté des animations, d’autres ont attendu également la nuit pour faire le toilettage des alentours du lieu qui abritera les manifestations officielles le lendemain matin. Coups de balai par ci, ramassage des ordures et derniers réglages par-là, Aplahoué a tenu à présenter un visage propre le 1er août.
Il était également aisé de remarquer la patrouille de la Police républicaine qui assurait la ronde en vue d’assurer la sécurité de tous.
Même si les organisateurs du concert de la nuit de l’indépendance déplorent le manque d’accompagnement et de soutien des autorités locales, l’évènement qui en est sa cinquième édition cette année à Aplahoué n’a pas manqué de couleur et d’éclat.
A Djakotomey à environ 9 km, d’Aplahoué, l’ambiance de fête était aussi à son comble. Une vingtaine d’artistes a animé la soirée jusqu’à 5 h au lendemain avant de prendre congé du public.

LIRE AUSSI:  17e journée du procès Icc services: « J’ai subi beaucoup de pressions », selon Séverine Lawson