Univers politique: Pourquoi Kohoué a-t-il abandonné Rlc de Irénée Agossa?

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Univers politique: Pourquoi Kohoué a-t-il abandonné Rlc de Irénée Agossa?

Corentin Kohoué, ancien candidat de la dynamique Rlc à la présidentielle 2021

Irénée Agossa, président du parti Restaurer la confiance (Rlc), était, ce dimanche 18 avril, l’invité de l’émission « Entretien du dimanche » sur la chaîne privée Eden Tv. Un échange au cours duquel il est revenu sur le départ de Rlc de Corentin Kohoué, celui-là même dont il a été le colistier lors de la présidentielle 2021.

LIRE AUSSI:  Prestation de serment à la tête des institutions de l’Etat: Irénée Agossa propose une nouvelle formule

Où est passé Corentin Kohoué depuis la présidentielle dernière ? A cette question qui lui est adressée sur le plateau, Irénée Agossa répond : « on n’en parle plus. La présidentielle, c’était pour un autre objectif. Nous avons créé un parti, il a décidé de ne pas être dedans. Nous, on l’a oublié. Et le parti actuel ça nous a permis de faire une grande qualification ».

Et d’après Irénée Agossa, d’autres membres du groupe ont aussi quitté le navire comme Corentin Kohoué. Il donne l’exemple des anciens coordonnateurs de départements de son duo, lors de la campagne électorale dernière.

« Mais comment avez-vous pu participer à une élection présidentielle avec un colistier qui après quelques mois n’est plus important pour vous ? Si vous aviez eu un suffrage abondant de la part des Béninois, auriez-vous réagi de la même façon ? », insiste le journaliste. « Demandez-lui (à Corentin Kohoué) ! », répond Irénée Agossa. « Moi, poursuit-il, je suis toujours dans la lutte. C’est lui qui a déclaré qu’il s’agissait d’un mariage du XVIe siècle. Il faut lui demander que si on avait gagné, est-ce qu’il s’agirait d’un mariage du XXIe siècle ? ».

LIRE AUSSI:  La Chronique de Oncle AGBAYA : BRUNO ET ABDOULAYE, LÂCHEZ LES FORMES !

A plusieurs reprises, le président du parti Rlc estime que c’est à l’intéressé lui-même de répondre aux questions sur son départ du groupe, car lui Irénée Agossa et plusieurs autres membres du groupe sont restés dans la droite ligne du combat qu’ils ont choisi.

« Nous ne voulons même pas savoir là où il (Corentin Kohoué) est aujourd’hui, parce que ce n’est pas notre préoccupation. Il est libre et nous sommes dans un pays démocratique. Il a fait un choix que nous respectons. S’il ne veut pas rester avec nous, on ne va pas le contraindre. Mais tout le Bénin a compris d’ailleurs qu’on ne l’a pas renvoyé. Il a fait librement son choix », a ajouté Irénée Agossa.