Université de Parakou: 115 médecins mis sur le marché de l’emploi

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Université de Parakou: 115 médecins mis sur le marché de l’emploi



Le cercle des professionnels de la santé au Bénin s’est agrandi depuis vendredi 13 décembre dernier, avec la sortie de la 12e promotion de la Faculté de médecine de l’Université de Parakou. Des médecins, au nombre de 115, viennent ainsi d’être mis sur le marché de l’emploi, après la proclamation des résultats par le professeur Blaise Ayivi, président du jury international.
A l’arrivée, il y a eu 2 mentions honorables, 6 mentions très honorables, 23 mentions très honorables avec les félicitations du jury, 54 mentions très honorables avec félicitations du jury et échanges, puis 30 mentions très honorables avec félicitations du jury, échanges et propositions. Leurs parchemins désormais en main et habillés en toge rouge, ils ont alors prêté serment. C’était en présence de leurs parents et amis.
La cérémonie de proclamation des résultats et de remise d’attestations a été marquée par la présence du ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin et de son homologue en charge des Affaires sociales, Véronique Tognifodé. A travers son ambition d’améliorer le plateau technique et de renforcer aussi bien qualitativement que quantitativement les ressources humaines disponibles en spécialités médicale et chirurgicale au niveau national, a expliqué le ministre de la Santé, le programme d’action du gouvernement a prévu de doter en infrastructures et équipements de santé, toutes les localités du pays. « Il ne restera que vous pour aller les utiliser », a-t-il poursuivi.
Selon leur porte-parole, Wilfried
Dossou, ce vendredi 13 décembre restera pour eux un jour inoubliable. Ils ont pris comme parrain et modèle le docteur Rafiou Baguidi. Ce dernier les a alors invités à être demain des leaders. Le recteur de l’Université de Parakou, Prosper Gandaho, les a exhortés à plus de conscience professionnelle qui doit les guider dans l’exercice de leur métier. Le diplôme, celui du vrai médecin et du vrai serment est, selon lui, celui qui leur sera décerné au quotidien par leurs patients. « Votre métier est un métier de relations interhumaines », a-t-il insisté.
Au nombre de 43, les membres du jury international devant lesquels ils ont planché sont venus du Bénin, du Togo et du Gabon. Ils ont eu à juger, puis à valider leurs soutenances de thèses.

LIRE AUSSI:  Ambiance festive autour de la Céna, dans l'attente du candidat Patrice Talon et de sa colistière