Université de vacances 2021 : le Prd s’approprie le « hautement social »

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Université de vacances 2021 : le Prd s’approprie le « hautement social »

Université de vacances 2021 Le Prd s’approprie le « hautement social »Université de vacances 2021 Le Prd s’approprie le « hautement social »

Après l’université de vacances tenue, samedi 30 novembre dernier à Abomey-Calavi et diffusée par visioconférence sur 14 autres sites, les membres du Parti du renouveau démocratique sont au fait des contours du social tel que conçu par le gouvernement de la Rupture.

LIRE AUSSI:  Commission des Lois de l’Assemblée nationale: Le nouveau Code électoral adopté avec de grandes innovations

Pour soutenir au mieux les actions du gouvernement, le Parti du renouveau démocratique a entrepris de s’approprier les fondements du social qui est le principal pilier de ce second mandat du président Patrice Talon. La 11e édition de l’université de vacances qui s’est déroulée, samedi 30 octobre dernier, était une belle occasion pour que les militantes et militants « Tchoco-tchoco »
comprennent les projets et programmes déjà exécutés et ceux qui seront mis en œuvre dans les prochains mois. « Il s’agit de savoir ce qui a été fait, ce qui se fait et ce qui sera fait »,
a précisé le président du Prd. Ainsi, deux thèmes ont été au centre des discussions. Il s’agit de : « Orientations sociales du quinquennat 2021 – 2026 : quel contenu ? » et « l’Assurance et le renforcement du capital humain :
quelles opportunités pour les populations ? ». Pour développer ces deux thématiques, appel a été fait à Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement et Véronique Tognifodé, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance. « Nous ne pouvions pas avoir meilleures sources d’information, de formation et de communication pour débattre du volet social de l’action gouvernementale, de son appropriation et de sa vulgarisation », a indiqué Adrien Houngbédji, président du parti.
Appréciant l’importance des nouvelles orientations de l’Exécutif, le premier responsable du parti «arc-en-ciel» estime que «si on s’accorde presque unanimement sur les prouesses accomplies pendant le quinquennat 2016 – 2021, en matière de réforme et de gouvernance, en matière d’infrastructures, d’extension du réseau d’électricité et l’eau… un certain nombre de nos compatriotes demeurent sur leur faim, lorsqu’on aborde le volet social de l’action du gouvernement ». C’est d’ailleurs pour cette raison que le discours du chef de l’Etat le 23 mai dernier, annonçant que le second mandat sera placé sous le signe du progrès social, a été salué, voire ovationné. Selon lui, « le challenge du progrès social est un énorme challenge pour un pays comme le nôtre qui se développe à vive allure ». Il est question de satisfaire simultanément les besoins des populations en couverture sanitaire, en alimentation, en accès à l’eau potable et à l’électricité, en production agricole… Il s’agit également d’œuvrer pour l’autonomisation des femmes, la promotion de l’emploi des jeunes ainsi que leur formation. « Toute société démocratique doit assurer et instaurer un modèle de développement dont les performances impactent positivement la vie de chacun, dans un processus continu de création de richesses profitables à tous », a ajouté Adrien Houngbédji.

LIRE AUSSI:  Classement 2021 de Reporters sans frontières: Le Bénin occupe la 114e place

Un soutien éclairé

Au terme de l’université de vacances qui s’est tenue également en visioconférence et diffusée sur 14 sites de regroupement des militants répartis sur tout le territoire national et à l’étranger, les participants ont réitéré leur soutien franc à l’action du gouvernement. Ils l’expriment amplement dans les trois principales recommandations qui ont sanctionné les assises. Ainsi, les membres du Prd « encouragent vivement le président Patrice Talon et son gouvernement à engager des actions permettant de réaliser les performances découlant du contenu social de son quinquennat ».
Que ce soit dans l’agriculture, l’accès à l’eau et l’électricité, les infrastructures routières ou autres domaines, le gouvernement est appelé à poursuivre la mise en œuvre des projets et programmes pouvant donner un mieux-être aux populations.
Et pour que le soutien soit complet, le Prd invite ses structures décentralisées en particulier ses cellules de base à « s’approprier les pertinentes explications fournies par les communications et enrichies par les débats lors de l’université de vacances, en vue de sensibiliser les populations aux perspectives offertes par les mesures sociales annoncées dans le quinquennat 2021 – 2026 ».
Une manière de s’impliquer activement et d’agir pour la réussite du mandat.
« Les militants renouvellent au chef de l’Etat et à son gouvernement leur soutien total en vue de la réussite de son quinquennat 2021 – 2026 », conclut le communiqué final de l’université de vacances.