Université des Sciences, Arts et Techniques de Natitingou: Le tout premier recteur installé dans ses fonctions

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Université des Sciences, Arts et Techniques de Natitingou: Le tout premier recteur installé dans ses fonctions


Créée par décret N° 2015-212 du 17 avril 2015, l’Université des Sciences, Arts et Techniques de Natitingou (USATN) a vu son recteur installé dans ses fonctions par le vice-premier ministre en charge de l’Enseignement supérieur, vendredi 14 août dernier au Foyer Abdoulaye Issa. La cérémonie à laquelle ont pris part de nombreuses autorités politico-administratives et une foule d’étudiants, consacre le démarrage, dès la rentrée académique prochaine, des activités pédagogiques de cette université thématique.

LIRE AUSSI:  Signature d’accord de prêt entre le Bénin et la BADEA:5 millions de dollars pour la promotion des mathématiques et des sciences physiques

Daouda Mama, tout premier recteur de l’Université des Sciences, Arts et Techniques de Natitingou (USATN), s’est vu installé dans ses fonctions en présence de nombreuses autorités politico-administratives dont le vice-premier ministre en charge de l’Enseignement supérieur, François Adébayo Abiola. Pour ce dernier, le nouveau recteur réputé pour ses compétences aura pour mission de donner vie à cette université créée dans l’optique de décentraliser les études universitaires. L’Université des Sciences, Arts et Techniques de Natitingou, a rappelé le ministre d’Etat, a pour vocation d’assurer la formation de cadres professionnels dans les secteurs des arts, des sciences et techniques, des sciences et techniques agricoles, des mines et de contribuer à la recherche scientifique, aux innovations technologiques et au développement de l’économie nationale. Un enjeu que semble mesurer Daouda Mama. Il s’est en effet engagé à faire de l’université un centre du savoir de référence décomplexé et valablement capable de former des compétences aptes à servir partout au monde. L’université, à son avis, ne peut être utile que si elle prend en compte les réalités du milieu et serve à la résolution des problèmes de la société. Aussi voudrait-il faire de l’USATN une université capable d’impacter la vie des communautés.

LIRE AUSSI:  Pour  insuffisance de résultats: 87 directeurs de Ceg déchargés 

Soulignant tout l’intérêt de l’université pour la région de l’Atacora-Donga, Gervais N’dah Sékou, préfet desdits départements, a invité les autorités politico-administratives à œuvrer par toutes les manières pour concrétiser le rêve de nombreux jeunes en attente de formation supérieure. «L’USATN ne sera pas une université virtuelle ni potentielle mais réelle avec l’engagement des autorités politico-administratives», a-t-il admis.
Ange Nkoué, représentant des cadres de Natitingou et Kassa Métiki, maire de la commune ont exprimé toute leur satisfaction de voir cette université connaître le jour. Un acte qui procède de la démocratisation des lieux du savoir et de la marche forcée des jeunes générations vers la connaissance. Par sa création, cette université, ont-ils précisé, contribue au désenclavement de la région et constitue un pôle de connaissances pour des communautés vivant en parfaite symbiose.