Universités nationales du Bénin : Les critères pour être aspirant

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités, Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Universités nationales du Bénin : Les critères pour être aspirant


Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique va procéder dans peu de temps à l’ouverture de la base d’inscription des aspirants aux métiers d’enseignant.

LIRE AUSSI:  Approbation d’accords de prêt par la BAD et la Chine: 212 kms de route pour Djougou - Péhunco – Kérou – Banikoara

L’annonce est très attendue dans le rang des potentiels candidats. Mais l’ouverture de la base des aspirants ne devrait plus tarder. La ministre Éléonore Ladékan a annoncé le 28 octobre 2021, à la rentrée des universités nationales, le lancement de la base dans les prochains jours ou semaines, sous les auspices du comté de suivi des réformes. « Nous allons lancer ce processus d’identification de tous ceux-là qui aspirent à la fonction enseignante de qualité », a-t-elle martelé.

En réponse à l’intersyndicale qui a déploré que les ‘’assistants’’ ou ‘’moniteurs’’ viennent en appui aux enseignants, mais  »ne sont pris en charge nulle part », la ministre a dit en avoir conscience. A l’en croire, le gouvernement travaille à corriger cette injustice. « C’est eux que nous utilisons pour les corrections, pour l’organisation des travaux dirigés et pratiques. Mais ils n’ont rien. Dans le processus, ils sont nulle part. c’est une injustice notoire que le gouvernement veut corriger. Le processus sera lancé et je sais que tous les assistants sont à pied d’œuvre pour se valoriser et rentrer dans cette base. La base ainsi constituée va pouvoir générer le processus de recrutements de nos assistants », a-t-elle martelé.

Nous allons lancer ce processus d’identification de tous ceux-là qui aspirent à la fonction enseignante de qualité »

Les critères

LIRE AUSSI:  Royaume d’Allada / Cérémonie d’offrande pour la paix: Sa Majesté Kpodégbé Lanmanfan invite les forces politiques à la réconciliation

Selon les dispositions du décret 2021-378 du 14 juillet 2021, il est instauré un fichier national pour l’inscription des aspirants à l’Enseignement supérieur. Ne peuvent y être inscrits que les titulaires de doctorats régulièrement obtenus dans les universités nationales ou de doctorats obtenus dans les universités étrangères et reconnus au Bénin. L’inscription au fichier national est subordonnée à la constitution d’un dossier physique et numérique dont le contenu est précisé par arrêté ministériel, la soumission à un test psycho-social et à une enquête de moralité. « On n’y vient pas parce qu’on a des besoins financiers ou parce qu’on cherche des abris de sécurité. On vient parce que c’est une vocation, une passion et parce que nous sommes soucieux de la qualité des ressources humaines de demain », a averti la ministre de l’Enseignement supérieur. Par ailleurs, selon le décret 2021-378 du 14 juillet 2021, les enseignants du Supérieur sont appuyés par des moniteurs (doctorants titulaires de masters et diplômes équivalents). Ces derniers sont en situation d’apprentissage et disposent d’un contrat d’un an renouvelable au plus quatre fois, avec une faculté ou un établissement d’une Université Publique. Ils participent aux travaux d’encadrement divers. Lorsqu’ils obtiennent leurs doctorats, les moniteurs sont éligibles au fichier national des aspirants à I ‘enseignement supérieur.