Utilisation des blogs: Un outil de communication singulier

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Utilisation des blogs: Un outil de communication singulier


Moyens modernes d’expression sur la toile, les blogs sont des outils de communication très prisés par les consommateurs d’internet. Les lecteurs en quête de contenus intéressants en sont friands. Ils sont caractérisés par certaines démarches que les blogueurs qui ont célébré leur journée, ce mardi 31 août s’appliquent souvent à suivre.

LIRE AUSSI:  Examen de la Convention sur la protection des obtentions végétales: La Société civile paysanne en sit-in à l’Assemblée nationale

Pour ceux qui savent bien s’en servir, les blogs sont plus que des outils de communication. Nouveaux moyens d’expression sur le net, ils ont l’avantage de sortir l’utilisateur assidu de l’ombre à la lumière, de faire des personnes inconnues, des ‘’stars’’. Pas besoin d’aller à une école pour ça. Il suffit d’avoir des contenus intéressants à partager. Maurice Thantan, président de l’Association des blogueurs du Bénin, le présente comme un site web personnel qui sert de vitrine à son auteur, le blogueur. « Il sert essentiellement à publier de contenus (éditoriaux, textes, vidéos, audios, illustrations, caricatures…) sur un sujet intéressant et qui passionne son auteur », explique-t-il.
Selon lui, il n’y a aucune barrière à entrer dans l’univers du blogging. «Il s’agit d’un site web très simplifié que n’importe qui peut créer en allant sur des plateformes spécialisées (WordPress, Medium, Bloggeur, Tumblr). N’importe qui peut le créer sans avoir de connaissances approfondies en la matière. On peut le créer en moins de 10 min », poursuit-il.
Une des meilleures formes d’expression de la démocratie sur internet, l’animation d’un blog s’accompagne par ailleurs d’une responsabilité sociétale. « Lorsque votre blog commence par générer dix mille, cent mille, un million de lecteurs par mois, c’est que vos contenus sont intéressants. Ils ont de la valeur. Vous devenez une porte-voix de personnalités publiques », souligne-t-il.
Les blogs, on les classe par thématique, par la forme ou encore le ton de leurs contenus. On n’y va pas sans avoir soi-même un ‘’fond’’. « On ne devient blogueur que lorsque son blog devient populaire et apporte une réelle valeur ajoutée au public. C’est le public qui détermine le contenu. Il faut être à son écoute, être attentif aux statistiques de son blog », nuance Maurice Thantan.
Cet outil fait parler de lui depuis quelques années. C’est un canal de communication adaptée à sa cible. Célébrités, politiciens, journalistes, artistes, et autres, chacun y va de sa passion pour accrocher le lecteur. On y retrouve des sujets de société, politiques, technologiques, sportifs, culturels, littéraires, des contenus culinaires, de mode, des coups de cœur, de gueule, des photos, humoristiques, bref, toute une gamme de contenus divers et variés.
Selon le site web, ‘’blogducitoyen.com’’, le blog a des jours radieux devant lui, tant il révolutionne le monde de l’internet et révèle son utilisateur.
Mylène Flicka, blogueuse de renom peut se targuer d’être une des meilleures blogueuses au Bénin, tout comme les jeunes blogueurs, Foumilayo Assanvi et Chanceline Mèvowanou. D’autres noms à l’échelle mondiale tels que Madonna aux Etats-Unis, Andy Warhol en Irak, jouent également leur célébrité sur ces plateformes modernes de communication.

LIRE AUSSI:  Journée de la Renaissance scientifique de l’Afrique, édition 2021: Valoriser les résultats de recherche pour le développement

Concurrence

Certains sites prédisent déjà une concurrence entre le journalisme et le blogging à l’avenir.
« Dans les jours qui viennent, le blogging aura plus d’impact que le journalisme. Beaucoup d’acteurs de notoriété préféreront tenir un point de (blog) où ils inviteront les blogueurs pour faire vivre l’événement en direct au lieu d’un point de presse où ils invitent les journalistes qui, 80 % du temps, attendent la validation de leurs rédactions pour publier », présage le site web, ‘’blogducitoyen.com’’.
Aussi, la montée en puissance des réseaux sociaux n’est pas un aspect à minimiser si l’on veut faire émerger son blog, quoique chaque canal de communication soit adapté à une cible donnée.
A ces aspects, s’ajoutent d’autres réalités du blogging. Selon certaines sources, « 80 % des articles sur un blog ne sont pas lus». A quoi sert-il alors de perdre du temps pour rédiger des contenus qui ne seront finalement lus que par 20 % de visiteurs ?
Maurice Thantan tente de répondre. A l’en croire, la lecture en diagonale d’un contenu numérique n’est pas un problème en soi. «Les lecteurs d’un blog ne lisent qu’un tiers de son contenu. Même dans les médias traditionnels, les lecteurs ne lisent que l’attaque et quelques paragraphes de l’article de presse, à moins d’un contenu très intéressant. Il faut en tenir compte pour améliorer son blog. Avec un pourcentage relativement moyen de visiteurs d’un blog, on peut faire sensation sur la toile », assure-t-il.
Toutefois, si l’utilisation des réseaux sociaux ne met pas les internautes à l’abri des dangers sur la toile, le blog non plus ne les épargne guère. « Un blog est un espace supplémentaire sur lequel on va poster des informations à caractère personnel, des photos. C’est un autre espace d’exposition aux dangers de l’internet.

LIRE AUSSI:  Assassinat d'un agent de police à Djougou: Issifou Mama retrouvé mort au bord de la voie

Lorsqu’on le crée, on doit être vigilant par rapport au respect du Code du numérique. Si sur votre blog, quelqu’un vient mettre un commentaire diffamatoire ou un commentaire qui fait l’apologie d’un crime, ce n’est pas l’auteur du commentaire qui sera responsable, mais l’auteur du blog, parce qu’il a la possibilité d’afficher ou non le commentaire», explique-t-il. Les risques de piratage des blogs ne sont pas non plus à exclure. Vigilance donc si l’on veut animer son blog en toute quiétude. La journée mondiale du blog, célébrée le 31 août ne perd pas de vue cette réalité.