Utilisation des services financiers au Bénin: Le taux d’inclusion grimpe à 85,5 % en 2021

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Utilisation des services financiers au Bénin: Le taux d’inclusion grimpe à 85,5 % en 2021


Près de 9 personnes adultes sur 10 utilisent les services financiers au Bénin, selon la Bceao. Les services financiers via la téléphonie mobile occupent une place de choix dans les transactions, alors que le taux de bancarisation strict reste faible.

LIRE AUSSI:  Perspectives économiques 2019 en Afrique: La Bad prévoit un Pib réel de 6,3% pour le Bénin

Le Taux d’inclusion financière ressort à 85,5 % au Bénin, d’après le Tableau de bord de l’inclusion financière dans l’Uemoa au titre de l’année 2021 (Bceao, juillet 2022). Ainsi, près de 9 personnes physiques adultes sur 10 sont titulaires de comptes de dépôt ou de crédit dans les banques, les services postaux, les caisses d’épargne, le Trésor, les Systèmes financiers décentralisés (Sfd) et les établissements de monnaie électronique (Eme). Si l’on considère la multibancarité, c’est-à-dire le fait pour plusieurs personnes de détenir des comptes dans plusieurs banques, le taux global d’utilisation des services financiers atteint 99,8 % en 2021 contre 96,2 % en 2020, selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).
Le taux de bancarisation strict (Tbs) est encore faible : 34,7 % en 2021 contre 31,2 % un an plus tôt. Autrement dit, moins de 4 adultes sur 10 sont titulaires de comptes de dépôt ou de crédit dans les banques, les services postaux, les caisses d’épargne et le Trésor dans l’ensemble de la population adulte. Si l’on ajoute les titulaires de comptes dans les Sfd, le Taux de bancarisation élargi (Tbe) avoisine les 84,0 % contre 79,6 % en 2020.

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du programme Mca-Bénin II: Des avancées notables enregistrées ces trois derniers mois

En termes d’accès…

Le Taux global de pénétration démographique des services financiers (Tgpsfd) qui mesure le nombre de points de services disponibles, s’est amélioré, augmentant de 37 points par rapport à 2020 pour se situer à 290 points de services pour 10 000 adultes en 2021.
Le taux global de pénétration géographique (Tgpgsfg) qui évalue le degré de proximité des services financiers, est passé de 1 532 à 1 831 points de services sur 1000 km2 entre 2020 et 2021, soit une augmentation de 299 points en un an. Le Bénin détient en la matière toujours le taux le plus élevé de l’Uemoa, loin devant la Côte d’Ivoire et le Sénégal, dont la répartition géographique des points d’accès ressort respectivement à 856 et 740 points de services financiers sur 1000 km2 en 2021. Toutefois, Avec 85,7 %, le Togo reste le premier dans l’Uemoa en termes d’inclusion financière. Le Niger affiche le plus faible taux de pénétration des services financiers avec seulement 18 points de services sur 1000 km2.
Au total, l’indice synthétique d’inclusion financière ressort à 0,667 en 2021 contre 0,648 en 2020 au Bénin, soit un accroissement de 0,019 point, sur une échelle comprise entre 0 et 1. Cette performance traduit une évolution favorable de l’offre et de la demande des services financiers au cours de l’année 2021, avec la relance économique post-Covid.
Mobile money en force

LIRE AUSSI:  Processus d’intégration régionale dans l’Uemoa: Des avancées significatives en dépit des écueils

La progression de 3,5 points de pourcentage du taux d’inclusion émane significativement des services financiers via la téléphonie mobile qui occupent une place de choix dans les transactions. Au total, le Bénin comptait 18 603 923 comptes de monnaie électronique ouverts en 2021 sur 132 023 537 au total dans l’Union, soit une part de 14,09 %. Le nombre de comptes de monnaie électronique actifs (ayant enregistré au moins une transaction au cours des 90 derniers jours dans l’année) est de 6 360 525, soit un taux de comptes actifs de 34,19 % et une part dans l’Union de 9,81 %.
Le nombre de bénéficiaires de transfert non titulaires de porte-monnaie électronique / non-inscrits, qui reçoivent et retirent uniquement avec un code, est chiffré à 4 582.

Courbe réalisée à partir des données de la Bceao

Le nombre total de transactions est de 939 902 238 en 2021 pour une valeur totale de 6 123,217 milliards F Cfa sur 5 146 453 719
opérations pour 63 895,085 milliards F Cfa dans l’Union, soit une part de 18,26 % en volume et de 9,58 % en valeur dans l’Union. La valeur moyenne journalière des transactions est de 17,009 milliards F Cfa au Bénin et 177,486 milliards F Cfa dans l’Uemoa.
Les transferts transfrontaliers intra-Uemoa, c’est-à-dire entre les pays de l’Union sont chiffrés à 4 695 381 pour une valeur totale de 141,884 milliards F Cfa en 2021.