Vaccination contre la Covid-19: Clarifications et exhortations du ministre de la Santé

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Vaccination contre la Covid-19: Clarifications et exhortations du ministre de la Santé

professeur benjamin hounkpatin

La campagne de vaccination contre la Covid-19 était au cœur d’une conférence de presse co-animée, le mardi 18 mai, par Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, Mamoudou Harouna Djingarey, représentant résident de l’Oms au Bénin, et Djanabou Mahondé, représentant résident de l’Unicef. Les différentes explications, exhortations et sensibilisation ont permis de lever l’équivoque au sujet de la vaccination contre ce mal et de rassurer les populations sur son efficacité.

LIRE AUSSI:  Grossesses tardives: Les risques pour la mère et son enfant

« Je voudrais rassurer l’ensemble de la population béninoise que les vaccins contre la Covid-19 que nous avons dans notre pays sont homologués par les instances internationales de la santé dont l’Organisation mondiale de la santé (Oms), et vont contribuer à enrayer l’augmentation de la pandémie et surtout freiner les décès ». Face aux réserves et supputations sur les effets secondaires du vaccin anti-Covid-19, Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, à travers une démarche explicative, tient à rassurer les indécis et les plus sceptiques de la qualité des doses vaccinales disponibles au Bénin.
Au cours de ce rendez-vous avec les médias, il a tenu à lever toute équivoque concernant les vaccins : « La vaccination contre la Covid-19 est gratuite, sûre et efficace. Faites-vous vacciner et respecter les gestes barrières pour vous protéger et protéger les autres ».
Son exhortation n’exclut aucune couche de la population : « Je voudrais lancer un appel aux personnes âgées de plus de 18 ans à se rendre massivement au niveau des postes de vaccination pour avoir leur dose vaccinale afin de se préserver des dégâts de la maladie ».
La campagne de vaccination contre la Covid-19 a démarré au Bénin depuis le 1er avril dernier. Après sept semaines, du chemin a été fait. « Cette opération menée par le gouvernement du Bénin grâce à l’appui des partenaires techniques et financiers a permis d’administrer le vaccin Covishield d’AstraZeneca et Coronavac de la firme Sinovat à des dizaines de milliers de personnes. Il s’agissait, dans un premier temps, essentiellement des agents de santé et personnes à risques », assure le ministre de la Santé.
L’organisation de la campagne de vaccination tient du souci du gouvernement de sauver le peuple. « C’est dans le souci d’éviter à nos compatriotes de subir les formes graves de la maladie qui conduisent malheureusement aux décès que le gouvernement a autorisé l’organisation de cette vaste campagne de vaccination sur l’ensemble du territoire national», explique-t-il.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la femme rurale: Attogon s’engage davantage dans la planification familiale
Les vaccins disponibles partout

Toutes les personnes désireuses de se faire administrer leur dose de vaccin peuvent être désormais satisfaites où qu’elles soient.
« Au regard de l’intérêt suscité par la campagne et en application de la stratégie de l’ouverture progressive à toute la population afin d’atteindre l’immunité collective qui permettra de réduire considérablement le risque pour les personnes atteintes de développer les formes graves de la maladie, le gouvernement a décidé d’étendre désormais la vaccination à tous les sujets âgés de 18 ans et plus et ce, dans tous les départements du Bénin », poursuit-il.
Le vaccin certes, mais la Covid-19 continue de dicter sa loi et touche désormais tous les âges. Les gestes barrières doivent être maintenus. « Les malades souffrant de forme grave de la pandémie continuent d’être enregistrés sur l’ensemble du territoire et dans les centres de traitement de la pandémie. Le respect strict des mesures barrières doit se poursuivre en dépit de la disponibilité du vaccin afin que nous puissions continuer à nous protéger et protéger les autres », indique Benjamin Hounkpatin.
A la date du 17 mai 2021, le Bénin a enregistré 8025 cas dont 101 décès, 7893 personnes guéries et 1352 hospitalisés ou en cours de suivi de traitement pour avoir développé une forme grave ou simple de la maladie. Le rythme de la contamination ne doit pas détourner les populations des bons réflexes.
D’où cet appel du ministre de la Santé : « Je voudrais exhorter les personnes âgées de 18 ans et plus désireuses de se préserver contre la Covid-19 à se rendre sur les sites de vaccination dédiés afin de recevoir leur dose de vaccin qui constitue aujourd’hui une arme majeure pour se protéger efficacement contre la Covid-19 ».
Une exhortation à prendre au sérieux par les jeunes surtout en cette veille des vacances scolaires.

LIRE AUSSI:  Nora Wahby, présidente de Ericsson pour l’Afrique de l’Ouest et le Maroc: « 360 millions de jeunes n'ont actuellement pas accès à Internet… »