Vaccination contre la Covid-19 dans le Borgou: « Le nombre de ceux qui se vaccinent est croissant… »

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Vaccination contre la Covid-19 dans le Borgou: « Le nombre de ceux qui se vaccinent est croissant… »

Le médecin colonel Ibrahim Mama Cissé

On en sait un peu plus sur le taux de participation à la campagne de vaccination contre la Covid-19 commencée le 3 avril dernier dans le département du Borgou. A la date du vendredi 28 mai dernier, plus de 80 % du personnel soignant en service dans le département s’est déjà fait vacciner. En ce qui concerne les personnes qui ont des contre-indications parce que souffrant de maladies chroniques, et qui ont également été prises en compte, leur taux est estimé à 20 %. C’est ce qui ressort du point de presse animé par le directeur départemental de la Santé du Borgou, le médecin colonel Ibrahim Mama Cissé.
« Dans le département du Borgou, nous avons 9 sites de vaccination dont 8 sont fonctionnels pour le moment », a précisé le directeur. « Et depuis, il n’y a plus eu de résistance à se faire vacciner. Le nombre de ceux qui se vaccinent est sans cesse croissant », fait-il constater. « C’est ce qui explique l’ouverture d’un autre site que l’on envisage très prochainement à Parakou. Le seul site du centre de santé de la ville est de plus en plus dépassé par l’affluence. Les populations réalisent maintenant la nécessité de se faire vacciner contre la Covid-19 », a précisé le médecin colonel.
Au départ, le personnel soignant, les personnes qui souffrent de maladies chroniques ainsi que celles d’un certain âge étaient les principales cibles concernées. Mais avec le temps, ils ont été rejoints par les personnes désireuses de se faire vacciner contre la pandémie. La vaccination a été par la suite ouverte aux candidats pour le pèlerinage à la Mecque.
Par ailleurs, au cours du même point de presse, le directeur départemental de la Santé du Borgou a annoncé qu’au niveau des centres de santé ou des formations sanitaires, le dépistage et la prise en charge du coronavirus rentrent désormais dans les habitudes. Des dispositions, rassure-t-il, sont prises dans les hôpitaux pour la gestion des malades de la Covid-19. Ainsi, dès ce jour mardi 1er juin, les sites de tri et de dépistage de la Covid-19 seront fermés sur toute l’étendue du territoire national.

LIRE AUSSI:  Inculpé pour meurtre sur dame Soossè Moussoun: Sorotori Yoro acquitté au bénéfice du doute