Validation de trois documents stratégiques à l’IGN: Pour disposer d’un outil stratégique de gestion performante

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Validation de trois documents stratégiques à l’IGN: Pour disposer d’un outil stratégique de gestion performante


Pour un management bien outillé de sa gestion, l’Institut national géographique (IGN) a organisé hier, mercredi 8 juillet à Cotonou, une Journée de validation de trois documents stratégiques. Le ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Assainissement, Noël Fonton, a procédé à l’ouverture des travaux.

LIRE AUSSI:  Amélioration de la gouvernance locale: Bientôt, deux bréviaires de reddition de comptes pour les communes

S’inscrivant dans la logique d’une gestion d’entreprise bien gouvernée, l’Institut national géographique (IGN) a organisé, hier mercredi 8 juillet à Cotonou, une Journée de validation de trois documents stratégiques. Il s’agit du Plan stratégique quinquennal 2015-2019, du Plan de formation triennal 2015-2017 et du rapport d’audit des installations photovoltaïques des stations permanentes CORS- GNSS du Bénin.

Dans son mot d’ouverture, le ministre en charge de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Assainissement, Noël Fonton a rappelé l’importance des différents documents à valider au cours des assises. «A travers un plan stratégique assorti d’échéances et de moyens, une procédure formalisée de prise de décisions devra, désormais, dès validation, orienter et ce jusqu’en 2019, les différentes actions de l’Institut», indique le ministre. Pour lui, on ne saurait atteindre des résultats dans une entreprise sans des ressources humaines qualifiées.Il reste convaincu que le Plan de formation de l’IGN sur la période 2015-1017, lui permettra d’améliorer ses performances et de mieux servir les populations.
Parlant du troisième document relatif à l’audit des installations photovoltaïques des stations permanentes du Bénin, le ministre a rappelé qu’elles sont des héritages du Millennium Challenge Account (MCA) et dont leur gestion est confiée à l’IGN. «Ces installations méritent notre attention car constituant le réseau d’appui qui rassure la fiabilité des données pour une gestion saine et sécurisée du foncier et au-delà, pour un développement harmonieux de l’aménagement des territoires», souligne le ministre. Noël Fonton précise que l’un des défis importants du fonctionnement continu de ces stations permanentes est celui énergétique. L’audit permettra de repenser le dispositif des installations photovoltaïques en place aujourd’hui.
Le ministre a souhaité qu’au terme des travaux, les performances de l’IGN s’améliorent et qu’il dispose d’outils stratégiques de gestion de la plus grande importance.
Quant au directeur général de l’IGN, Roch Abdon Bah, il a exprimé à l’autorité les reconnaissances de tout le personnel pour son leadership. Puis il est revenu sur l’importance des différents documents à valider pour sa structure. «Sans tout cela, ce ne sera que du pilotage à vue. Ce que l’IGN ne saurait faire.», a-t-il conclu.

LIRE AUSSI:  Vaccination anti-Covid dans l’Atacora-Donga: La stratégie qui marche