Variole de singe : L’Oms adopte un nouveau nom

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités, Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Variole de singe : L’Oms adopte un nouveau nom

Virus de la variole du singeVirus de la variole du singe

Après une série de consultations avec des experts, l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) a adopté « mpox » comme nouvelle appellation de monkeypox. Les deux noms seront utilisés simultanément pendant un an.

LIRE AUSSI:  Financement de la santé des populations en Afrique de l’Ouest: Les députés se penchent sur la question en décembre prochain

D’ici un an, Monkeypox ne sera plus utilisé pour désigner la variole du singe. Un synonyme a été adopté en anglais. Mpox deviendra un terme privilégié, remplaçant monkeypox, après une période de transition d’un an. « Cela sert à atténuer les inquiétudes soulevées par les experts concernant la confusion causée par un changement de nom au milieu d’une épidémie mondiale », a justifié l’Oms dans un communiqué de presse en date du 28 novembre 2022.

Cela donne également le temps de terminer le processus de mise à jour de la Classification internationale des maladies (Cim) et de mettre à jour les publications de l’Oms.

En effet, l’attribution de noms à des maladies nouvelles et, très exceptionnellement, à des maladies existantes relève de la responsabilité de l’Oms. Le monkeypox humain a reçu son nom en 1970 (après la découverte du virus responsable de la maladie chez des singes captifs en 1958), avant la publication des meilleures pratiques de l’OMS en matière de dénomination des maladies, publiées en 2015.

LIRE AUSSI:  Reddition des comptes dans le secteur de la santé : Des échanges entre coordonnateurs de projets et usagers

Le processus

Selon ces meilleures pratiques, les nouveaux noms de maladies devraient être donnés dans le but de minimiser l’impact négatif inutile des noms sur le commerce, les voyages, le tourisme ou le bien-être des animaux, et d’éviter d’offenser tout groupe culturel, social, national, régional, professionnel ou ethnique.

En août, un groupe d’experts mondiaux réunis par l’OMS s’est mis d’accord sur de nouveaux noms pour les variantes du virus monkeypox, dans le cadre des efforts en cours pour aligner les noms de la maladie, du virus et des variantes du monkeypox.

Divers organes consultatifs ont été entendus au cours du processus de consultation, y compris des experts des comités consultatifs médicaux et scientifiques et de classification et statistiques qui étaient constitués de représentants des autorités gouvernementales de 45 pays différents.

Le terme préféré mpox peut être utilisé dans d’autres langues. Si des problèmes de nommage supplémentaires surviennent, ceux-ci seront traités via le même mécanisme. Les traductions sont généralement discutées en collaboration formelle avec les autorités gouvernementales compétentes et les sociétés scientifiques concernées.