Viabilité des Systèmes financiers décentralisés: Réflexions sur l’efficacité des systèmes d’information et de gestion

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Viabilité des Systèmes financiers décentralisés: Réflexions sur l’efficacité des systèmes d’information et de gestion

Véronique Tognifodé, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance,

La ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé, a ouvert, jeudi 30 septembre à Cotonou, les travaux de l’atelier de réflexions sur les systèmes d’information et de gestion (Sig) des Systèmes financiers décentralisés(Sfd) face aux défis technologiques.

LIRE AUSSI:  Affaire mauvaise gestion au Fnm: Komi Koutché devant le juge

« L’une des entraves à la bonne gouvernance reste la qualité et la quantité de l’information produite au niveau des Sfd », souligne la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé. L’atelier de Cotonou vise à contribuer à la reproduction d’une information financière fiable au niveau de ces structures à travers la mise en place d’un système d’information et de gestion efficace. En effet, le secteur de la microfinance est en pleine croissance au Bénin. Or, les informations produites par les Sfd souffrent par moments de manque de fiabilité. Selon la ministre Véronique Tognifodé, certaines structures sont même dans l’incapacité d’en produire et l’interconnexion entre les points des services est quasiment inexistante. Cet état de choses s’explique entre autres par le défaut d’un Système d’information et de gestion (Sig) performant et accessible. Cet outil a entre autres pour tâche de capturer et de stocker les données, de les traiter pour produire des rapports pertinents et significatifs afin d’aider les responsables à l’utilisation des ressources. Cela permet aussi d’appuyer les différentes opérations en imposant le respect du processus défini par la règlementation.
En effet, l’information financière est capitale pour la prise de décision adéquate au sein de tout Système financier décentralisé (Sfd). Pour la ministre chargée de la Microfinance, il est nécessaire d’assurer une production régulière d’informations fiables pour une gestion efficace et efficiente des opérations.
A en croire Brice Dansou, directeur général du Fonds national de microfinance (Fnm), au cours de cet atelier, il s’agira entre autres de faire l’état des lieux du fonctionnement des Sig au niveau des Sfd, d’approfondir les réflexions sur cette problématique, d’identifier des solutions susceptibles d’améliorer la capacité des structures à choisir un bon Sig au regard des défis technologiques, à reproduire de bonnes informations et à trouver des pistes d’optimisation dans leur utilisation. C’est donc à juste titre que le Comité national de microfinance a jugé nécessaire de fédérer les énergies des différents acteurs autour de la question.

LIRE AUSSI:  Protection des mineurs: Guerre contre les orphelinats irréguliers