Victimes du terrorisme au Burkina Faso: Le gouvernement assiste les réfugiés de Porga

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Victimes du terrorisme au Burkina Faso: Le gouvernement assiste les réfugiés de Porga


Une délégation gouvernementale avec à sa tête le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique et son homologue en charge de la Décentralisation est allée, jeudi 05 août dernier, témoigner la solidarité du Bénin aux déplacés du Burkina Faso à Porga suite aux actes terroristes qui ont secoué la région il y a quelques semaines.

LIRE AUSSI:  Développement du Bénin: Bopa prête pour la continuité de la dynamique en cours

A Porga, les ministres de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Alassane Séidou, et de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, Raphaël Akotègnon, ont apporté l’assistance humanitaire du gouvernement du Bénin aux déplacés et demandeurs d’asile burkinabés. C’est au cours d’une visite, jeudi 05 août dernier, d’une forte délégation composée aussi du préfet du département de l’Atacora, Déré Lydie Chabi Nah, du représentant résident du Programme alimentaire mondial (Pam), Guy Adoua, et du directeur général de l’Agence nationale de la protection civile (Anpc), Aristide Dagou.
Au nom du gouvernement du Bénin, ils ont remis un important lot de vivres et de non-vivres aux déplacés victimes d’actes de terrorisme et aux demandeurs d’asile burkinabés installés depuis quelques semaines à Porga, dans la commune de Matéri. Cette assistance est composée de sacs de riz, de sorgho, de mil et de haricot blanc, de cartons de savon et de pâtes alimentaires, de bidons d’huile, de bassines, de seaux et d’autres biens nécessaires pour leur séjour en terre béninoise. Le Bénin a aussi délivré aux déplacés forcés des certificats de demande d’asile en attendant l’aboutissement des procédures d’obtention du statut de réfugiés.
« Nous partageons votre douleur, ce n’est pas de votre gré que vous avez quitté votre pays. Le Bénin veille sur vous et donnera le maximum pour rendre votre séjour ici heureux. Nous voulons vous dire aussi que nous sommes en lien avec vos autorités et elles sont en train de travailler pour que toutes les conditions objectives et subjectives soient créées dans votre pays, afin que vous puissiez retourner et vivre comme par le passé. Le gouvernement burkinabé est très préoccupé par votre situation et en attendant, soyez rassurés, le Bénin fera le maximum pour que vous soyez dans de meilleures conditions», a fait savoir Alassane Séidou au nom du gouvernement.
« Je voudrais remercier le gouvernement pour sa confiance au système des Nations Unies et par la même occasion réitérer notre engagement à accompagner le Bénin dans l’atteinte des Objectifs de développement durable », souligne Guy Adoua, représentant résident du Programme alimentaire mondial au nom du coordonnateur résident du système des Nations Unies au Bénin. Pour Robert Kassa, maire de la commune de Matéri, le geste du gouvernement et de l’ensemble des structures, en faveur des déplacés, est à saluer. Robert Kassa a aussi rappelé à la délégation ministérielle les actions menées par plusieurs autres partenaires dont Plan International Bénin et l’Unicef, le préfet de l’Atacora et des bonnes volontés qui ont appuyé sa commune dans la gestion des différents besoins de ces hommes et femmes qui cherchent refuge au Bénin.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme: Les Osc sensibilisées

Par Alexis METON A/R Atacora-Donga