Village d’Atangodo à Avrankou: Une mini-centrale solaire photovoltaïque mise en service

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Village d’Atangodo à Avrankou: Une mini-centrale solaire photovoltaïque mise en service


Le village d’Atangodo dans l’arrondissement de Djomon, commune d’Avrankou, bénéficie d’une mini-centrale solaire photovoltaïque financée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud). Le joyau a été mis en service, jeudi 15 décembre dernier, pour le bonheur des populations de la localité.

LIRE AUSSI:  Reprise imminente des classes: Ecoles publiques et privées affairées à Porto-Novo

L’accès des populations vulnérables à l’énergie propre hors réseau au Bénin est une réalité. En témoigne la mise en service d’une mini-centrale solaire photovoltaïque érigée dans le village d’Atangodo dans l’arrondissement de Djomon, commune d’Avrankou au profit de la population. L’infrastructure a été officiellement inaugurée, jeudi 15 décembre dernier. Elle est le fruit de la coopération entre le gouvernement à travers le ministère de l’Energie et le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud) qui l’a entièrement financée au titre de ses Ressources régulières compétitives (Trac2) dans le cadre du Projet de renforcement du secteur de l’énergie aux impacts des changements climatiques (Pana énergie).
Il s’agit d’une mini-centrale solaire photovoltaïque à but multiple constituée d’un bâtiment de trois modules. Dans un module sont installés les équipements solaires dont les batteries solaires, les régulateurs de charge solaire, les convertisseurs, les bancs de charge pour lampes à diode électroluminescence (Led) portatives et rechargeables et portables, un congélateur solaire et un grand poste téléviseur écran plasma. Ces équipements sont connectés à des modules solaires qui servent de source de production d’électricité. Le deuxième module est composé de bancs publics pour divers besoins de la population. Le troisième est un standard d’accueil qui sert d’intermédiaire entre les deux premiers modules.
Mettant en service l’ouvrage réalisé en moins de quatre mois, le ministre de l’Energie, Jean-Claude Houssou, est revenu sur les impacts notamment socio-économiques du joyau. L’ouvrage, selon lui, va permettre le développement des activités génératrices de revenus, la création des marchés ruraux de nuit, la recharge des équipements à faibles puissances notamment les portables Gsm, les lampes portatives à base de solaire en remplacement des lampes torches à piles. Il va permettre également l’amélioration du rendement scolaire des écoliers qui peuvent y venir pour étudier après le coucher du soleil.

LIRE AUSSI:  Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition: Sur le chemin de la réparation…

Faire bon usage

Le ministre Jean-Claude Houssou a invité les bénéficiaires à prendre soin des installations afin d’en jouir le plus longtemps possible. « Je ne voudrais pas entendre parler de cambriolage ni de vandalisme de la mini-centrale solaire », avertit l’autorité ministérielle qui félicite le Pnud pour son soutien de taille dans le secteur énergétique au Bénin depuis 2017 pour l’atteinte de l’objectif n°7 des Odd visant l’accès à l’énergie pour tous pour la réduction de la pauvreté.
Pour le représentant résident du Pnud au Bénin, Mohamed Aoulé Abchir, son institution reste un partenaire de choix aux côtés du gouvernement et du ministère de l’Energie pour relever les défis de développement à venir et transformer des milliers de vies. Il informe que la mini-centrale solaire d’Atangodo est la 14e financée, de 2017 à ce jour, par le Pnud à travers les deux projets Pana énergie et Biomase électricité pour promouvoir l’accès de tous notamment des couches vulnérables à l’énergie fiable, propre, moderne et à moindre coût à l’horizon 2030.
Le préfet de l’Ouémé, Marie Akpotrossou, salue cette fructueuse coopération entre le Bénin et le Pnud pour garantir l’électricité à toutes les localités. Elle se réjouit du choix porté sur son département pour lancer la mise en service des cinq mini-centrales solaires du même type réalisées dans les communes d’Avrankou, de Sinendé, Savalou, Djidja et Copargo avec l’appui du Pnud.
Le maire d’Avrankou, Gabriel Ganhoutodé, salue la mise en place de cette infrastructure de qualité qui permet aux populations d’Atangodo de bénéficier de l’énergie solaire gratuitement 24 h/24 avec des installations ayant une autonomie de trois jours, même en temps d’absence du soleil. L’autorité communale rassure le gouvernement et le Pnud de prendre les dispositions pour qu’un bon usage du joyau soit fait.