Visite au Bénin du directeur général de la Siace: Appuyer des projets du Pag

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Visite au Bénin du directeur général de la Siace: Appuyer des projets du Pag


Le directeur général de la Société islamique d’assurance, d’investissement et de crédit à l’exportation (Siace), Oussama Kaissi

Le directeur général de la Société islamique d’assurance, d’investissement et de crédit à l’exportation (Siace), Oussama Kaissi, a effectué une visite de quarante-huit heures au Bénin. Avec le ministre intérimaire de l’Economie et des Finances, Marie-Odile Attanasso, entouré des cadres dudit ministère, les deux parties ont déterminé, vendredi 24 mars dernier, les principaux axes de coopération de la Siace au Bénin.

LIRE AUSSI:  Signature de convention sur l’assistance administrative en matière fiscale: Lutter contre la fraude fiscale transfrontalière

La visite de la délégation de Société islamique d’assurance, d’investissement et de crédit à l’exportation (Siace) conduite par son directeur général, Oussama Kaissi, s’inscrit dans le cadre du recensement des projets des ministères sectoriels et de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin.

Les projets des ministères des Finances et de l’Economie, des Infrastructures, du Plan, de l’Energie et des Mines et de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin ont été exposés aux membres de la délégation. La Bceao et le Bureau d’analyse et d’investigation (Bai) de la Présidence de la République ont également été visités par les hôtes de la Siace.
Dr Zul Kifl Salami, chargé de mission du président de la République et conseiller de la Banque islamique de développement, faisant le point de la visite, en a relevé les objectifs principaux. Le Bénin, selon lui, est en train de foncer dans la voie du développement en renforçant la gouvernance et en procédant aux réformes pour porter l’investissement et la croissance. Les partenaires au développement, poursuit-il, suivent avec beaucoup d’intérêt cette option et expriment leur disponibilité pour accompagner cet élan.
« Le Programme d’action du gouvernement (Pag) porte une dimension orientée vers le secteur privé. Et il faut une structure pour accompagner ce secteur. Ce que fait la Siace », indique le chargé de mission du président de la République. Pour lui, le Bénin est à une phase cruciale de sa coopération avec la Bid. « Quelles sont les possibilités qu’offre la Siace pour accompagner le Pag, en termes d’octroi de garantie pour l’investissement privé ? », s’est interrogé Dr Zul Kifl Salami. Le Pag, rappelle-t-il, a une forte dimension orientée vers le secteur privé. Ce dernier n’intervient pas sans s’assurer d’un minimum de garantie, indique-t-il. « Il faut des structures pour accompagner les risques que prend le secteur pour financer l’investissement », admet le chargé de mission du président de la République.
Concrètement, des requêtes partiront des ministères sectoriels pour être étudiées. Des notes conceptuelles seront conçues dans le cadre des projets prioritaires. Le point d’orgue a été la Ccib dans la mesure où les Pme/pmi constituent le backbone des économies des pays africains, car ils sont les pourvoyeurs d’emploi pour entretenir une croissance durable et soutenable. A ce niveau, renseigne-t-il, le secrétaire général de la Ccib et ses collaborateurs ont exprimé le besoin de renforcement de capacités pour produire des rapports bancables et ensuite assurer la garantie au niveau des banques, afin que ces dernières leur accordent les crédits.

LIRE AUSSI:  Audience à la Cour constitutionnelle: Kiyofumi Konishi témoigne sa reconnaissance à Joseph Djogbénou

Accompagner l’élan de développement du Bénin

La Siace a souhaité connaître les modes de financement adoptés au niveau de chaque structure visitée. « Nous sommes heureux de participer au processus de développement du Bénin ; nous avons discuté des questions qui touchent les projets prioritaires du gouvernement ; nous allons travailler la main dans la main avec ces ministères pour la réalisation des différents projets », a affirmé Oussama Kaissi. Il s’est ensuite engagé à étudier les projets prioritaires et a promis de revenir dans les prochains jours pour leur concrétisation.
Au ministère de l’Economie et des Finances, Marie-Odile Attanasso a déclaré que la visite de la Siace témoigne de sa détermination à accompagner le Bénin dans son élan de développement.
Le ministre des Infrastructures et des Transports, Cyr Koty, s’est réjoui de la présence au Bénin de la Siace qui rassure de la garantie relative au projet de contournement Nord-est de Cotonou et autres.
Le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, s’inscrit dans la même disposition et relève comment la visite renforce le partenariat entre le Bénin et la Bid. Il espère tirer le meilleur parti à la fin de la visite.
C’est le même espoir que nourrit Armand Dakéhoun, directeur de cabinet du ministère en charge de l’Energie et des Mines qui entrevoit la vitalité que cette descente procurera aux projets relatifs à la disponibilité de l’énergie.
Les différentes structures visitées devront non seulement engager des démarches pour présenter leurs doléances, mais également choisir leurs points focaux pour assurer les échanges avec la Siace.