Visite au roi de Dassa-Zoumè: L’ambassadeur de l’Union européenne fait prince de la cour royale

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Visite au roi de Dassa-Zoumè: L’ambassadeur de l’Union européenne fait prince de la cour royale


Visite au roi de Dassa-Zoumè: L’ambassadeur de l’Union européenne fait prince de la cour royale

En marge de la visite des projets financés par l’Union européenne dans la commune de Dassa-Zoumè, mardi 20 février dernier, l’ambassadeur de cette institution au Bénin, Oliver Nette, était chez le roi de Dassa-Zoumè, Afoma Egbakotan II. Au terme de la visite, il a été fait prince de la cour royale.

LIRE AUSSI:  Réformes dans le secteur du bois: Les professionnels apprécient la démarche du gouvernement

Le nouvel ambassadeur de la délégation de l’Union européenne près le Bénin, Oliver Nette, est désormais prince de la cour royale de Dassa-Zoumè. Il a été intronisé à cet effet, mardi 20 février dernier, par le roi Afoma Egbakotan II. Avant cette cérémonie, il a pris connaissance de l’histoire de ce royaume et de comment se fait la transmission du pouvoir au niveau du trône, par Gustave Zomahou en présence du maire de la commune Nicaise Fagnon et du député Jean-Eude Okoundé.
Selon Gustave Zomahou, la création de ce royaume remonte au début du IXe siècle. Mais le trône a été institué au début du XIVe siècle et a enregistré jusqu’à ce jour 26 rois. Donc, le roi Afoma Egbakotan II, le souverain actuel est le 26e roi du royaume de Dassa-Zoumè.
Au Bénin et peut-être dans la sous-région, le royaume de Dassa-Zoumè, selon les explications de Gustave Zomahou, a une organisation spéciale. Le royaume, dit-il, a été réorganisé par le troisième roi qui a institué un contre-pouvoir appelé le Parlement qui est installé à Yaka sur les Collines. Ce contre-pouvoir contrôle le pouvoir exécutif du bas dirigé par le roi qui prend le nom de Djagou. Cette dynastie Djagou a été installée depuis le règne du premier roi. Voilà comment le royaume a été réorganisé par le troisième monarque des Djagou, Djagbona.
Quant au processus de transmission du pouvoir au trône, Gustave Zomahou a fait savoir que ce n’est pas de père en fils comme cela se fait ailleurs. Ici, a-t-il indiqué, c’est l’oracle Ifa qui désigne le successeur du roi suivant des critères bien définis parmi les cousins.
Très fier de l’honneur qui lui a été fait, l’ambassadeur a remercié le roi pour cet accueil avant de lui expliquer les motifs de son déplacement sur Dassa-Zoumè. Oliver Nette déclare qu’il ne peut pas mettre pied dans la commune sans chercher à rendre visite aux autorités traditionnelles. C’est ce qui justifie sa présence chez le roi. Il était accompagné de son conseiller dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture et des changements climatiques, Lenart Deridder?

LIRE AUSSI:  Coups mortels (17e dossier): Gilbert Balley condamné à 5 ans mais désormais libre