Visite de l’ambassadrice nationale de l’Unicef: Zeynab promeut l’enregistrement des naissances dans l’Alibori

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Visite de l’ambassadrice nationale de l’Unicef: Zeynab promeut l’enregistrement des naissances dans l’Alibori


Pendant trois jours, l’ambassadrice de l’Unicef au Bénin, Zeynab Abib, participera à des activités de mobilisation sociale dans les communes de Gogounou, Kandi et Malanville autour de l’enregistrement dès la naissance et le retrait effectif des actes de naissance par les parents. Dès ce mardi, auront lieu dans ces localités des audiences foraines de régularisation d’actes de naissance au profit des centaines d’enfants, avec des messages de plaidoyer et de sensibilisation auprès des autorités locales, sanitaires et judiciaires sur la nécessité d’offrir aux populations des services d’état civil efficaces, accessibles à tous, gratuits et continus. A cet effet, l’artiste visitera des centres d’état civil ainsi que des centres de santé, deux radios partenaires Radio Arzèkè à Parakou et Radio Kandi FM engagées dans la promotion des droits de l’enfant.

Bien que le taux d’enregistrement des naissances soit passé de 80% en 2011 à 84,8% en 2014, les statistiques disponibles révèlent de fortes disparités dans le Nord-Bénin, notamment dans le Borgou-Alibori où seulement 4 enfants sur 10 sont enregistrés à la naissance (soit un taux de 45%). Pourtant, l’acte de naissance constitue un document qui donne la preuve de l’existence légale de l’enfant et lui permet la jouissance de tous les droits et avantages liés à son statut en matière d’éducation, de santé, par exemple la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans, le droit à la protection judiciaire des mineurs, à la protection sociale, etc. Le défaut d’état civil est un facteur majeur de déscolarisation puisque beaucoup d’enfants abandonnent les classes par défaut d’actes de naissance lors de la constitution des dossiers d’examen. Aussi, sans l’acte de naissance, aucune autre pièce d’identité :carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire, casier judiciaire, ne peut être établie au profit de l’individu.

LIRE AUSSI:  Angélique Kidjo après une tournée au Centre et au Nord-Bénin: « Pour la cause des enfants, je ne prendrai point de répit »