Visite des chantiers d’asphaltage à Natitingou: José Didier Tonato invite à mieux faire

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Visite des chantiers d’asphaltage à Natitingou: José Didier Tonato invite à mieux faire


En marge de la cérémonie de remise de site pour la construction du marché de Natitingou, vendredi 17 janvier dernier, José Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, a visité en compagnie des membres de sa délégation et du maire de Natitingou, les chantiers d’asphaltage dans la ville.

LIRE AUSSI:  Conférence administrative départementale de l’Alibori: La réflexion autour de l’élaboration du Pdc de 4e génération lancée

« Je suis relativement content. Si l’entreprise se mobilise, elle tiendra dans les délais », a déclaré vendredi 17 janvier dernier, José Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, suite à une visite des chantiers d’asphaltage à Natitingou.
Des chantiers qui auront totalement métamorphosé la cité des Nanto, selon Eric Christophe Pontikamou, maire de cette ville : « Natitingou a changé de physionomie, érigée en ville touristique par le chef de l’Etat ; le projet ira à son terme, car il n’y a pas d’inquiétude que la ville soit transformée, pourvu que le délai contractuel soit respecté ».
A propos du délai, le ministre exige que l’entreprise ait un chronogramme. Il déclare qu’à partir des dernières concessions consenties par le chef de l’Etat relativement au délai, qu’il n’y aura plus de laisser-aller : zéro concession et zéro tolérance, martèle-t-il.
Appréciant le niveau d’exécution qui est de 73 % lors de sa visite vendredi dernier, José Didier Tonato relève que Natitingou a changé avec plusieurs kilomètres de pavés et de bitume.
De l’hôpital module descendant vers Yimporima jusque vers la voie de contournement, de la voie de Kantaborifa presque au pied de la colline, du Ceg 1 descendant vers les bords du marigot, du flanc de la clôture du tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou passant par la bordure sud du musée reliant la base des sapeurs-pompiers sise à Bori-Youré, puis du carrefour Ecobank passant devant le camp Kaba vers le champ de tirs, tout a été visité et inspecté par le ministre qui a donné des instructions pour corriger ou améliorer ce qui doit l’être. Il n’a pas manqué non plus de demander des explications lorsqu’il le fallait.
« Nous allons rebander nos muscles pour atteindre les objectifs fixés ; les instructions ont été données pour minimiser la pénibilité des mouvements aux populations à l’occasion des travaux », a fait savoir le ministre.

LIRE AUSSI:  Troisième édition du forum Africa It Expo à Rabat: Le Bénin et le Rwanda seront à l’honneur