Visite des structures sous tutelle dans l’Atacora-Donga: Le ministre Serge Ahissou à l’écoute des agents

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Visite des structures sous tutelle dans l’Atacora-Donga: Le ministre Serge Ahissou à l’écoute des agents


Le ministre Serge Ahissou à l’écoute des agents

Le ministre de l’Industrie et du Commerce a échangé, jeudi 5 avril dernier, avec les agents de la direction départementale en charge de ces deux sous-secteurs. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée de prise de contact avec les structures sous tutelle en vue de s’enquérir de leurs conditions de travail.

LIRE AUSSI:  Meurtre (24e dossier): Rancunier, Hama Sadou écope de 20 ans de travaux forcés

A la suite des lettres de mission à elles remises, Serge Ahissou a enclenché une visite dans les structures sous tutelle de son département ministériel. Jeudi dernier à la direction départementale de l’Industrie et du Commerce de l’Atacora-Donga sise à Natitingou, le ministre s’est dit à l’écoute des agents des structures sous tutelle et prêt à œuvrer pour l’amélioration des conditions de travail de ces derniers pour peu qu’ils accomplissent bien leur mission.
Accompagné de membres de son cabinet, il a rappelé aux uns et aux autres certains axes stratégiques du Programme d’actions du gouvernement au niveau des sous-secteurs Industrie et Commerce. Outre la création de nouvelles structures dans plusieurs communes du pays, la mise en œuvre de projets structurants, la réduction du secteur informel, la meilleure organisation du commerce transfrontalier, la réorganisation de la filière acajou et sa meilleure vulgarisation qui constituent ces axes, le ministre de l’Industrie et du Commerce a invité les agents à s’impliquer, chacun dans son rôle, dans le renforcement des actions d’appropriation du contenu du plan de travail annuel 2018 dudit ministère. « Il nous incombe de travailler à la dynamisation du réseau national d’information commerciale ainsi qu’à l’appui à la sensibilisation des acteurs et surtout le suivi des campagnes de commercialisation des produits tropicaux », a-t-il indiqué.
Si la visite s’inscrit dans l’objectif de s’enquérir des conditions de travail des agents de la direction départementale, ces derniers ont relevé certaines difficultés auxquelles ils font face. Il s’agit de l’indisponibilité du réseau internet depuis décembre 2017 et de celle de l’interphone, de l’insuffisance et de la vétusté du matériel informatique et des mobiliers de bureau ainsi que du matériel roulant.
Jacques Sambiéni, directeur départemental de l’Industrie et du Commerce, notera par ailleurs le délai trop long dans la délivrance des autorisations d’installation industrielle, la caducité des textes régissant la commercialisation des produits tropicaux en général, l’inexistence des décrets et arrêtés d’application de la loi 2007-21 portant protection du consommateur en République du Bénin et de la loi 2017-25 organisant la concurrence au Bénin.
Appelant tous les cadres de la direction à apporter leur contribution dans la réalisation du Pag, le ministre a pris l’engagement de faire ce qui est possible pour satisfaire au mieux les agents des structures sous tutelle?

LIRE AUSSI:  Meilleure gestion de la transhumance transfrontalière au Bénin: Le gouvernement Talon prend le taureau par les cornes