Webinaire sur les réalisations du secteur du numérique: Les performances du gouvernement exposées à la diaspora

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Webinaire sur les réalisations du secteur du numérique: Les performances du gouvernement exposées à la diaspora


Le Bénin réalise des avancées notables dans le secteur du numérique et de la digitalisation depuis 2016. Face aux Béninois de la diaspora, dimanche 14 mars dernier, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation, a exposé les réalisations et réformes qui ont permis au Bénin de devenir le pays le plus rapide au monde en matière de création d’entreprise en ligne et de passer du 128e rang au 112e entre 2016 et 2020 (indice de maturité des Tic).

LIRE AUSSI:  Passation de charges: Honorine Atikpa succède à Naomie Azaria Hounhoui au MFASSNHPTA

Autour de la thématique : «Le numérique et la digitalisation au Bénin : Haut débit, usages numériques, sécurité, dématérialisation et codification», Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation, a échangé, dimanche dernier, avec les Béninois de la diaspora sur les prouesses réalisées par le gouvernement dans le secteur du numérique et de la digitalisation depuis 2016. Soutenue dans cet exercice par Wilfried Léandre Houngbédji, directeur de la Communication de la présidence de la République, elle a édifié les internautes à l’occasion.

De l’état des lieux du secteur du numérique en 2016 et du déploiement de l’Internet haut et très haut débit sur toute l’étendue du territoire, à la généralisation de l’usage du numérique par l’éducation et la formation en passant par la promotion et le développement de contenus numériques, la transition vers la Télévision numérique terrestre (Tnt) et la mise en œuvre de l’Administration Intelligente «Smart Gouv », elle a convaincu les Béninois de la diaspora. A l’en croire, parti du constat que l’état des lieux du secteur n’était pas reluisant avec une maturité numérique relativement faible caractérisée par un taux de pénétration de l’Internet mobile de moins de 20 %, le gouvernement du président Patrice Talon s’est fixé comme objectif de transformer le Bénin en la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale. De ce fait, il a inscrit dans son programme d’action 2016-2021 six projets qui ont été réalisés ou sont en cours d’exécution pour le bonheur des Béninois.

LIRE AUSSI:  Grande interview du président Talon: Le chef de l’Etat se prononce sur les grands dossiers de la nation ce soir

Au nombre de ces projets, il y a entre autres, le déploiement de l’Internet haut et très haut débit sur toute l’étendue du territoire où plus de 2 000 km de fibre optique ont été déployés sur la quasi-totalité du territoire national. Dans le cadre de ce projet, le gouvernement a procédé à la mise en service de 43 Points numériques communautaires (Pnc), de 14 Points d’Accès à Internet haut débit dans les bureaux de poste, à la mise en exploitation de 34 sites de téléphonie mobile dans les zones blanches et la mise en place d’un Projet intégré de Transformation numérique des Régions rurales. En ce qui concerne la mise en œuvre de l’administration intelligente pour simplifier la vie aux citoyens, d’énormes investissements ont été faits. Il y a eu le déploiement du Portail national des Services Publics et d’autres plateformes numériques comme Monentreprise.bj, Apresmonbac.bj et eResultats.bj. Les Béninois bénéficient aussi de plusieurs services en ligne. Toutes choses ayant favorisé, selon la ministre, la dématérialisation de tout le processus de demande et paiement pour le passeport. « Nous avons mis en place un dispositif d’impression des passeports et nous allons procéder à la digitalisation de tout le processus d’impression. Ce projet est en cours de mise en œuvre », rassure-t-elle face aux problèmes de renouvellement et d’établissement de passeports que connaissent les Béninois actuellement.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: 60 mégawatts supplémentaires d’énergie pour le Bénin

Cyberespace sécurisé

Elle a aussi rassuré les Béninois de la diaspora de la sécurisation du cyberespace local. Pour elle, en engageant la transformation numérique du Bénin, le gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires en renforçant son arsenal juridique. «Nous avons non seulement mis en place les infrastructures technologiques et sécuritaires nécessaires mais nous éduquons aussi ceux qui sont dans le cyberespace», a-t-elle expliqué.

Le Bénin a gommé progressivement son passé de pays de cybercriminels sur la toile. « Nous conduisons des actions de sensibilisation à la sécurité numérique», a-t-elle indiqué. Par rapport au coût de l’Internet, au déploiement du câble marin 2 Africa et au Fonds Oumadera au profit des jeunes, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a apporté des réponses convaincantes aux préoccupations de Maxime Avognon, président de la Coalition Nouveau Départ de la Diaspora béninoise (Cnddb) et les 1140 internautes en ligne lors de ce webinaire. « La révolution numérique est une chance pour le Bénin », lance le président de la Cnddb qui a salué la ministre pour sa présentation et les éclaircissements sur les projets en cours.

LIRE AUSSI:  Passation de charges: Honorine Atikpa succède à Naomie Azaria Hounhoui au MFASSNHPTA