La Nation Bénin...

Traitement des pathologies en Orl: La mise en place d’un pôle d’excellence actée

Actualités
Le Centre hospitalier international de Calavi sera mis en service courant 2024  avec en son sein un pôle d’excellence en Orl Le Centre hospitalier international de Calavi sera mis en service courant 2024 avec en son sein un pôle d’excellence en Orl

Les cas de pathologie en Oto-rhino-laryngologie (Orl) comptent parmi les principales causes d’évacuations sanitaires vers l’étranger. Leur prise en charge nécessite des compétences pointues pour une offre de soins de qualité. Le Conseil des ministres a annoncé, en sa séance du 13 septembre, la mise en place d’un pôle d’excellence en oto-rhino-laryngologie (Orl).

Par   Arnaud DOUMANHOUN, le 18 sept. 2023 à 08h28 Durée 3 min.
#Centre hospitalier international de Calavi #pathologies en Orl
Au titre des pathologies ou affections nécessitant des évacuations sanitaires vers l’extérieur, figurent les différents types de cancer, les maladies cardio-vasculaires et les affections Orl. Après avoir examiné les préoccupations relatives à l’Orl et la cardiologie, le gouvernement a décidé de la mise en place d’un pôle d’excellence en oto-rhino-laryngologie (Orl) ainsi que pour le renforcement de la formation et de la recherche en cardiologie conventionnelle au Bénin. C’est dans l’optique de réduire les coûts liés aux évacuations tout en améliorant l’accès des populations aux soins spécifiques, que le gouvernement avait décidé de faire construire le Centre hospitalier international de Calavi (Chic), un centre de référence à la pointe de la technologie, dont les travaux sont très avancés. 
« Dans la perspective du fonctionnement efficient de ce centre de référence, il s’avère indispensable de disposer de ressources humaines ayant les compétences requises pour une offre de soins de qualité en Orl dans un environnement adéquat », a indiqué le Conseil des ministres. Le gouvernement affiche l’ambition de développer dans ce centre de référence, un pôle de compétences spécifiques d’Orl, en relevant le niveau du plateau technique existant à travers des équipements d’imagerie de récente génération, qui ont permis des progrès considérables ces dernières années et sont devenus par conséquent indispensables.
Zone publicitaire
Partenariat interuniversitaire
 
En ce qui concerne la cardiologie conventionnelle, le gouvernement fait observer que l’absence d’enseignants titulaires dans cette discipline handicape la formation et l’encadrement des étudiants en spécialisation à l’unité de formation et de recherche en cardiologie du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga de Cotonou. Pour répondre au besoin pressant d’enseignants de ce rang en vue de maintenir ce pôle de formation, le Bénin envisage désormais la mise en œuvre d’un partenariat interuniversitaire pour assurer cette formation. L’Université Catholique de Louvain et le Centre hospitalier universitaire de Namur, en raison de leur grande expertise dans ces domaines respectifs, ont été identifiés et le Conseil des ministres a autorisé la formalisation de partenariats à ces fins. mettre le niveau du plateau technique aux normes et standards internationaux, s’accompagne aussi d’un souci de transfert de compétences pour l'offre de soins de qualité aux populations. 
Le Centre hospitalier international de Calavi (Chic) sera mis en service courant 2024, et la mise en place en son sein d’un pôle d’excellence en oto-rhino-laryngologie en rajoute à son standing. Le Bénin allie désormais assainissement et déploiement d’une politique sanitaire adéquate aux fins de permettre aux citoyens d’avoir accès aux meilleurs soins de qualité sur place. En outre, le Bénin pourrait ne plus avoir recours aux évacuations sanitaires et devenir un centre de référence pour les pays de la sous-région. 
Il faut noter qu’avant le pôle d'excellence en Orl, le gouvernement de Patrice Talon avait déjà pris des décisions similaires par rapport à d’autres pôles de compétences, en vue de bâtir un secteur sanitaire moderne et susceptible de donner davantage un sens au droit à la vie et aux soins de santé de qualité.

Liste des commentaires

Soyez le premier à commenter cet article
...