La Nation Bénin...

Approvisionnement en eau potable dans le Borgou et l’Alibori: Le rendez-vous de 2030 en ligne de mire

Actualités
L’eau potable demeure un luxe dans certaines localités de Malanville L’eau potable demeure un luxe dans certaines localités de Malanville

Le gouvernement béninois travaille pour atteindre l’Objectif du développement durable N°6 relatif à l’accès universel à l’eau potable avant 2030. Même si dans certaines de leurs localités, cette ressource demeure encore un luxe, le Borgou et l’Alibori comptent bien ne pas manquer le rendez-vous.

Par   Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori, le 24 avr. 2024 à 01h05 Durée 3 min.
#Approvisionnement en eau potable en milieu rural #Odd

L’échéance de 2030 que le gouvernement s’est fixée pour atteindre l’Objectif du développement durable N°6 relatif à l’accès universel à l’eau approche à grands pas. Dans le Borgou et l’Alibori, il existe encore des localités qui  n'ont jamais bénéficié de points d’eau améliorés. Qu’à cela ne tienne, ces départements comptent ne pas rater le train. Sur le terrain, tout est mis en œuvre pour permettre aux localités où les populations continuent de se contenter de l’eau impropre à la consommation, de rattraper leur retard.

En effet, les dispositifs sont en train d’être mis en place pour faciliter l’accès à l’eau potable à toutes les communautés (rurales et urbaines) des deux départements. « L’eau, c’est la vie. A ce titre, dans la stratégie d’alimentation en eau potable développée par le gouvernement et traduite par la mise en œuvre de nombreuses réformes effectuées, le Borgou a également été pris en compte », rassure le directeur départemental de l’Energie, de l’Eau et des Mines du Borgou, Dr Roger Masso Sourogou. C’est, explique-t-il, à travers la réalisation d’infrastructures comme les systèmes d’approvisionnement en eau potable multi-villages, des postes d’eau autonomes, puis la construction de plusieurs barrages, pour répondre efficacement à la gestion intégrée des ressources en eau.