La Nation Bénin...

Réhabilitation de la ville de Porto Novo: Etat des lieux, contraintes et perspectives débattus

Actualités
Tous pour accompagner ... Tous pour accompagner ...

L’Agence de réhabilitation de la ville de Porto-Novo (Arpn) a organisé, jeudi 9 novembre dernier, à Porto-Novo, une session d’animation du débat sur la réhabilitation de la ville capitale du Bénin pour notamment recueillir les contributions des uns et des autres sur les enjeux et défis du processus.  

Par   Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau, le 13 nov. 2023 à 04h10 Durée 4 min.
#Réhabilitation de la ville de Porto Novo #contraintes et perspectives débattus

« Réhabilitation de la ville de Porto-Novo : Etats des lieux, contraintes et perspectives ». Ce thème principal était au cœur, jeudi 9 novembre dernier, à la Maison des jeunes de Porto-Novo, de la première édition de la session d’animation du débat sur la réhabilitation de la ville de Porto-Novo. Cette session est une initiative de l’Agence de réhabilitation de la ville de Porto-Novo (Arpn) et vise à mettre en place un mécanisme d’écoute, de participation et de mobilisation effective de l’ensemble des acteurs autour des défis de la réhabilitation de la ville de Porto-Novo d’une part, et à fédérer les énergies des uns et des autres pour redonner vie à la réhabilitation de la ville de Porto-Novo, d’autre part, a précisé le directeur général de l’Arpn, Emmanuel Zossou. Il félicite les différents gouvernements du Bénin qui se sont succédé depuis 1996 pour avoir pris la mesure de l’enjeu en insérant dans leurs programmes d’actions successifs un Programme spécial pour la réhabilitation de la ville de Porto-Novo. Ce qui montre qu’ils sont tous conscients du rôle crucial que doit jouer la ville capitale en tant que ville locomotive et phare du Bénin. Ainsi, la première édition de la session d’animation du débat initiée par l’Arpn permettra de mieux faire connaitre ces programmes successifs et recueillir les préoccupations des uns et des autres. Les acteurs à la base pourront approfondir leurs connaissances sur les politiques et programmes de réhabilitation de la ville de Porto-Novo. Emmanuel Zossou informe que l’organisation de cette session d’animation du débat est l’une des principales missions statutaires de son agence dont il a pris les rênes en mars dernier. L’organisation de cette session sur les enjeux et défis de la réhabilitation de la ville de Porto-Novo est d’autant plus importante que le développement durable auquel l’on aspire ne peut se concevoir sans débat, sans participation des acteurs et surtout de ceux de la ville capitale, a souligné le Dg/Arpn.  

Point focal du Pag à Porto-Novo 

Ouvrant les travaux, le secrétaire général du ministère en charge du Cadre de vie, Constant Godjo, représentant le ministre José Didier Tonato, se réjouit de l’organisation de cette session d’animation du débat sur la réhabilitation de la ville de Porto-Novo. Car, elle offre l’occasion à l’opinion publique de comprendre la complémentarité d’actions qui existe entre la mairie de Porto-Novo et l’Arpn qui ont toutes pour finalité le développement de la ville capitale. D’ailleurs, les participants ont eu droit à plusieurs communications thématiques liées au thème principal. Celles-ci ont porté notamment sur les thèmes tels que : « L’Arpn : Une nouvelle agence pour un nouveau visage de la capitale » ; « Réalisation des Pag 1 & 2 à Porto-Novo » et « Quels leviers et défis pour booster le développement de la ville de Porto-Novo ». Ces différentes présentations ont été suivies de débat et de synthèse des idées ainsi que des informations. Lesquelles idées seront travaillées au niveau de l’Arpn à travers des études de faisabilité, des études d’opportunités, des études techniques et autres pour aboutir éventuellement à des formulations de projets-programmes qui viendront renforcer le Pag. Elle est le point focal de toutes les réalisations du Pag dans la ville de Porto-Novo. Elle se doit de prendre en compte toutes les observations en tant que bénéficiaires de ces projets de développement, a indiqué Constant Godjo.

Le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, a dit toute sa gratitude au président de la République, Patrice Talon, pour sa détermination et son engagement à changer positivement Porto-Novo qui se métamorphose à travers des projets infrastructurels de développement de grande envergure.