La Nation Bénin...

Visite des grands chantiers du Pag: Des taux de réalisation rassurants

Actualités
La visite d'inspection de la délégation conduite par José Didier Tonato ... La visite d'inspection de la délégation conduite par José Didier Tonato ...

Les grands projets du Programme d’action du gouvernement (Pag) en cours de réalisation à Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo évoluent à un rythme rassurant et seront livrés incessamment. Descendu sur les différents chantiers du 14 au 16 novembre afin de constater de visu, l’évolution des travaux, José Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et des Transports, chargé du Développement durable, a affiché un sentiment d’optimisme. Toutefois, il a fait quelques recommandations pour une bonne fin d’exécution des travaux.  

Par   Isidore GOZO, le 17 nov. 2023 à 02h48 Durée 7 min.
#Visite des grands chantiers du Pag #Des taux de réalisation rassurants

Pas d’éléphants blancs sous la rupture. Le gouvernement reste ferme sur ce principe. Démarrés il y a quelques mois, les grands chantiers du Programme d’action du gouvernement sont presque achevés. Au cours de sa tournée de trois jours, le ministre du Cadre de vie et des Transports, chargé du Développement durable a constaté l’évolution des travaux. Accompagnée des cadres de son ministère impliqués dans l'exécution des différents projets, l’autorité s’est rendue tour à tour à Calavi sur le  chantier du marché de gros, à la cité administrative et sur le site des logements sociaux de Ouèdo. Après l'étape de Calavi, la délégation a mis le cap sur Cotonou.

Dans la métropole, la Galerie marchande du stade Général Mathieu Kérékou, la Cité ministérielle, la Cité de la défense, le siège en construction de la Vice-présidence, le Centre des affaires maritimes, l'Institut national de la femme, le ministère du Numérique et de la Digitalisation et le marché de Ganhi ont reçu la visite d'inspection de la délégation conduite par José Didier Tonato. Dans l'ensemble, tous les chantiers évoluent bien. Partout, le taux d'exécution physique est appréciable. Un constat qui pourrait s’expliquer par le fait qu'un suivi régulier a permis d'identifier et de résoudre les difficultés rencontrées. Ainsi, sur tous ces chantiers, les travaux se poursuivent normalement. Une seule fausse note, le chantier de l'Institut national de la femme. Ici, les travaux sont très en retard. Ce qui a provoqué la colère du ministre José Tonato qui a ordonné la résiliation du contrat avec l'entreprise.

Cette visite, selon Moïse Achille Houssou, marque le temps des livraisons. « Vous avez pu voir qu’au niveau du marché de gros, nous sommes au-delà de 80 %. Sur les entrepôts, nous sommes en phase d’opération préparatoire préalable à la réception des travaux. Bientôt, avec la désignation des exploitants, on pourrait vraiment mettre en exploitation ce projet », a-t-il détaillé. Sur le site de la Cité de Ouèdo qu’il appelle le chantier du siècle, il rassure les populations que 5 mille logements socio-économiques seront livrés au premier semestre de l’année prochaine.

Sur le site de la Cité ministérielle, les travaux sont aussi presque achevés. Du reste, la maîtrise d’ouvrage attend la livraison du mobilier sans oublier les réglages techniques qui doivent être faits pour organiser la migration des cabinets ministériels concernés. A côté de la Cité ministérielle, se trouve la Cité de la défense qui vient de démarrer. Il en est de même pour ce qui concerne les bureaux de la Vice-présidence. Là, les gros œuvres sont quasiment terminés. « Je peux ici vous dire que nous sommes sur des projets mûrs, maîtrisés, financés », a déclaré Moïse Achille Houssou.

Livraison imminente

Mercredi dernier, la délégation ministérielle a mis le cap sur la ville de Porto-Novo. Elle a visité en premier, le chantier de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale. Ce majestueux bâtiment, en gros œuvre, est actuellement à un taux de réalisation de 90 % et sera livré au plus tard en avril 2025. Là aussi, José Didier Tonato a fait une inspection des lieux et donné des instructions fermes pour la bonne poursuite des travaux. Victor Kouassi Ananou, directeur de la construction et de l’habitat du ministère du Cadre de vie et des Transports en charge du Développement durable, fait savoir qu’il reste les autres bâtiments satellites annexes qui seront très vite réalisés. Le plus grand effort étant fait ; celui qui concerne le bâtiment central qui est un bâtiment emblématique et très complexe.




Au niveau du Musée international du vodoun, les travaux évoluent en dents de scie et un délai de 8 mois de rallonge a été accordé à l’entreprise en raison du caractère argileux du sol. « Nous sommes aujourd’hui à près de 8 % de taux d’exécution mais toutes les fondations sont pratiquement achevées. Il ne reste que les formes de dallage et de coulage des voiles», renseigne Victor Kouassi Ananou.

La tournée du ministre et de sa délégation s’est achevée ce mercredi par une descente sur le chantier des logements sociaux en construction à Ouando. Il s’agit du programme de

20 000 logements sociaux porté par le gouvernement et pour lequel Porto-Novo, pour la première phase, a bénéficié de 173 logements. Là, les travaux d’aménagement et d’exécution sont entre 50 à 60%. Ces travaux seront livrés au 1er trimestre de l’année 2024. 

Exigence qualité