Eliminatoires de la Can 2023: La Caf sanctionne le Rwanda et donne raison au Bénin

La Nation Bénin...

Par Christian HOUNONGBE, 19 mai 2023 | Lecture de 2 Min

Eliminatoires de la Can 2023: La Caf sanctionne le Rwanda et donne raison au Bénin

La Confédération africaine de football a rendu, mardi 16 mai dernier, son verdict au sujet du recours du Bénin contre le Rwanda au lendemain de la 4e journée des éliminatoires de la Can 2023. Avec cette décision du jury disciplinaire de  l’instance continentale du football, les Guépards gagnent 3 points sur tapis vert et se relancent dans le groupe L.

Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de Football (Caf) décide de sanctionner le Rwanda de forfait pour le match n°108 comptant pour les éliminatoires de la Can, Total Energies 2023, de déclarer le match n° 108 perdu par pénalité 3-0 conformément à l’article 105 du code disciplinaire et de rejeter toute autre réclamation. C’est la substance du verdict de l’instance continentale du football suite à la réserve soumise par la Fédération béninoise de Football quant à la participation du joueur rwandais Kevin Muhire, au match n° 108
lors de la 4e journée des éliminatoires de la Can, Total Energies 2023.
Réuni le 10 mai dernier, le jury disciplinaire composé de Raymond Hack (Afrique du Sud), président, Issa Sama (Burkina Faso), membre et Mustapha Samugabo (Burundi), membre,
après avoir étudié de manière approfondie tous les documents soumis par les parties ainsi que les rapports disponibles, considère que le joueur Kevin Muhire n’était pas éligible (suspendu) à prendre part au match n°108 pour avoir accumulé deux avertissements au cours de ces matchs précédents. Rappelant le principe contenu dans l’article 42.12 du règlement de la Can disposant qu’une équipe qui utilise un joueur non qualifié ou suspendu durant les matches de groupe aura perdu par pénalité (3-0), même en l’absence de réclamations ou de réserves, le jury a décidé d’appliquer la sanction au Rwanda.
Conformément aux articles 40, 42 et 57 des statuts de la Caf, ainsi qu’aux articles 3 et 87 du code disciplinaire de la Caf, le jury disciplinaire de la Caf s’est dit compétent pour sanctionner ces manquements à la réglementation de la Caf qui ne sont pas du ressort d’un autre organe de la confédération. « Par conséquent, le jury conclut que la Ferwafa, étant responsable du décompte des sanctions de ces joueurs, doit être sanctionné en conséquence », précise la décision de la Caf. Toutefois, cette décision peut être attaquée devant le jury d’appel de la Caf conformément aux dispositions des articles 54, 55, 56, 57 et 58 du Code disciplinaire de la Caf. Celui qui entend interjeter appel doit annoncer son intention par écrit dans un délai de trois jours à compter de la communication de la décision. « Le dépôt prévu à l’article 58 du Code de discipline doit être payé dans le délai prescrit. Faute de ce versement, l’appel est irrecevable. La présente décision devient exécutoire à l’expiration du délai d’appel », conclut le jury disciplinaire.
Avec cette décision, le Bénin a désormais 4 points et prend provisoirement la 2e place du groupe L derrière le Sénégal attendu en juin prochain au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou avant le déplacement contre le Mozambique, 3e avec 4 points -4, à Maputo.


Les 6 articles le plus lus